Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Xefi renforce son offre avec un deuxième data center

le - - Entreprise de la semaine

Xefi renforce son offre avec un deuxième data center
DR - L'ensemble de l'installation est implanté à Civrieux et s'étend sur 7 000 m2 dont 1 000 m2 de salles informatiques.

Spécialiste de l'informatique des TPE/PME, le groupe lyonnais se développe par des acquisitions, l'ouverture d'agences et la mise en service d'un nouveau data center.

Créée en 1997 par Sacha Rosenthal sous le nom de CFI Maintenance Informatique, l'entreprise était à l'origine tournée vers la vente de matériels informatique. « Aujourd'hui, nous sommes spécialisés dans l'informatique des TPE/PME avec qui nous réalisons plus de 80 % de notre activité. Nous leur apportons une offre 360° avec la maintenance et l'infogérance, l'équipement informatique et impression, la sécurité, les solutions logicielles, la sauvegarde et l'hébergement. Notre activité concerne aussi à 20 % les grands groupes avec nos services d'infogérance et de cloud », explique Sacha Rosenthal. Le Pdg de Xefi dirige aujourd'hui un groupe, implanté à Rillieux-la-Pape, qui, avec ses franchisés, compte près de 800 collaborateurs et réalise 140 M€ de chiffre d'affaires.

Pour mieux servir sa clientèle de TPE/PME, Xefi a ouvert un nouveau data center. « Beaucoup d'entreprises ont encore leur propre salle blanche et c'est une hérésie. Pour permettre aux TPE/PME d'accéder plus facilement à nos solutions d'hébergement, nous devons leur proposer des prix plus accessibles. C'est pourquoi nous avons décidé de construire un deuxième data center à côté du premier centre d'hébergement ouvert en 2013. Grâce à la mutualisation, nous pouvons baisser nos prix et être plus attractifs », justifie Sacha Rosenthal.

Implanté sur le Technoparc de Civrieux-en-Dombes, l'ensemble de l'installation s'étend sur 7 000 m2 dont 1 000 m2 de salles informatiques. L'investissement pour le deuxième data center s'élève à 2,6 M€. « Depuis 2013, nous avons investi 22 M€ dans nos équipements et, à terme, ce montant devrait atteindre 50 M€ », précise le Pdg qui annonce déjà un troisième data center au sud de Vienne en 2020. Xefi travaille en étroite collaboration avec Schneider Electric, sur les volets sécurité, green IT et accessibilité de ses solutions d'hébergement durable, pour atteindre l'excellence. D'ailleurs, les data centers de Xefi bénéficient de la certification TIER III Design & Constructed Facility de chez Uptime Institute, de l'agrément hébergeurs de données de santé et des certifications ISO 27001 pour la sécurité des systèmes d'information et ISO 14001 pour le management environnemental.

En parallèle à la mise en service de son nouveau data center, Xefi a poursuivi son développement grâce à trois croissances externes cette année. « Le rachat d'Adeo Informatique à Besançon nous permet de mieux mailler le territoire franc-comtois. Cette agence emploie 25 personnes pour environ 6 M€ de chiffre d'affaires. L'acquisition de X Medical Picture, basée à Meylan, complète notre offre vers le secteur médical avec des solutions d'impression, d'interprétation, de stockage et de diffusion pour l'imagerie médicale Enfin, nous avons relancé les activités du montpelliérain Compufirst, comparable à un petit Amazon dédié aux offres IT en BtoB », détaille le Pdg.

Sacha Rosenthal, Pdg du groupe Xefi : « 350 M€ de chiffre d'affaires à 3 ans »

Quelle est la place de la franchise dans votre croissance ?

Nous avons démarré la franchise en 2014 à Clermont-Ferrand. Aujourd'hui, nous comptons 80 agences, dont 63 franchises qui génèrent 30 M€ de chiffre d'affaires et emploient quelque 280 personnes. Nous maintiendrons notre rythme d'une vingtaine d'ouvertures d'agences par an dont 3-4 en propre. Nous devons notamment renforcer notre présence en région parisienne.

Allez-vous accélérer votre développement à l'international ?

Nous avons des bureaux en Belgique et aux Pays-Bas. Nous avons signé nos deux premiers franchisés à Bruxelles et allons également nous implanter en Suisse. Nous voulons consolider ces deux pays avant de franchir d'autres frontières en 2021-2022. L'an prochain, nous avons un gros chantier d'exploitation à mener et nous ferons peut-être des rachats d'agences, mais pas d'élargissement de compétences comme avec Compufirst.

Quelles ambitions nourrissez-vous pour Compufirst ?

Cette entreprise, qui enregistrait 17 M€ de chiffre d'affaires avant son dépôt de bilan, présente un fort potentiel. Nous recrutons une trentaine de personnes pour compléter l'équipe de 9 collaborateurs. Compufirst propose toute l'offre informatique de l'ensemble des fournisseurs avec un important rôle de conseil. Il y a des synergies à développer.

Comment voyez-vous Xefi à court terme ?

A 3 ans, nous visons 350 M€ de chiffre d'affaires. Notre croissance nous amène à agrandir notre siège social à Rillieux-la-Pape pour passer de 1 500 à 5 000 m2 à l'été prochain.




Severine RENARD
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer