AccueilCultureSpectacle vivantWilson chante Montand au TNP

Wilson chante Montand au TNP

Quelle bonne idée de programmer le tour de chant de Lambert Wilson "Wilson chante Montand" pendant les vacances scolaires. Sans cela, les amateurs et amatrices de spectacle vivant seraient bien dépourvus.
Wilson chante Montand au TNP

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Ainsi, Lambert Wilson, après la sortie de son disque en février 2016 a entamé une grosse tournée à travers la France à l'automne dernier qui s'arrête quelques jours à Lyon. Et pour cause. Christian Schiaretti a réalisé la mise en scène.

« Le dialogue avec Lambert est nourri depuis des années par notre envie de travailler ensemble. Beckett, Shakespeare ont été évoqués mais il n’est pas aisé d’arrêter un calendrier avec un artiste très demandé au cinéma et sur les scènes de music-hall. Le théâtre vit sur un autre rythme. Une opportunité s’est présentée. Lambert a enregistré le répertoire de Montand et ses producteurs ont évidemment souhaité qu’un large public puisse partager « en live » cet enchantement » écrit le directeur du TNP dans sa note d'intention.

C'est donc naturellement que les deux hommes ont collaboré, d'autant que Lambert Wilson entretient un « rapport affectif profond avec le TNP, dont son père a été directeur après Jean Vilar. » précise Schiaretti, l'idée n'étant évidemment pas d'imiter Yves Montand, tant il est inimitable, mais de brosser le portrait « à partir des personnages qui l’auront accompagné, des rencontres qu’il aura faites pendant toute sa vie », d'un homme « issu du monde ouvrier, qui par la seule force de son ambition et de son talent, a su laisser derrière lui une réelle œuvre » selon les mots de Lambert Wilson.

Une gageure que devrait remporter haut la main le comédien-chanteur, avec sa voix de baryton pas si éloignée de celle du chouchou de ces dames. Accompagné d'un batteur, une violoncelliste, un contrebassiste, un clarinettiste, un bassiste et du pianiste-directeur musical-arrangeur Bruno Fontaine, il revisite avec respect mais aussi liberté les standards hyper connus : La bicyclette, Les grands boulevards, Les feuilles mortes et Le Temps des cerises et des raretés telles Les bijoux de Léo Ferré sur une poésie de Charles Baudelaire ou Casse-têtes. Une soirée en belle compagnie, assurément !

TNP, 20 au 23 février, www.tnp-villeurbanne.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?