AccueilEconomieWeDressFair, la plateforme lyonnaise anti fast-fashion

WeDressFair, la plateforme lyonnaise anti fast-fashion

Lancée en 2018, la plateforme lyonnaise de vêtements éco-responsables WeDressFair recense aujourd’hui 6 000 produits. La start-up a bouclé, cet été, une levée de fonds de 2 millions d’euros lui permettant d’élargir son catalogue.
A Lyon, l'équipe de WeDressFair va continuer à s'étoffer.
© DR - A Lyon, l'équipe de WeDressFair va continuer à s'étoffer.

Economie Publié le ,

Une plateforme qui ne propose que des vêtements éthiques et éco-responsables : tel est le concept de WeDressFair. La start-up lyonnaise est née en 2018 sous l’impulsion de Marie Nguyen et Antoine Coulaud, rapidement rejoints par Kevin Chavanne. Les entrepreneurs sont portés par les mêmes idéaux : la lutte contre les inégalités et la promotion d’un système soutenable pour la planète.

"Lorsque nous avons pensé le projet, en 2016, nous nous sommes rendus compte qu’il était assez simple de manger bio et local mais qu’il était beaucoup plus compliqué de trouver des vêtements éco-responsables. Nous avons donc choisi de dresser une liste des marques éco-responsables, celles qui réinvestissent leur marge dans de meilleures matières, de la R&D et dans l’humain plutôt que dans la publicité", explique Marie Nguyen. Une grille de critères est établie : éco-responsabilité des collections, matières utilisées, respect des critères sociaux, etc.

A Lyon, la mode durable selon Tranquille Emile

Ainsi naît la plateforme WeDressFair. Deux modèles cohabitent : celui de la marketplace, pour les plus petites marques, et celui de l’achat revente, pour les marques plus connues type Patagonia. A ses débuts, la plateforme comptait 10 marques et 100 références contre 150 marques et 6 000 références aujourd’hui.

Une levée de fonds pour référencer davantage de produits sur WeDressFair

Cet été, l’entreprise a bouclé une levée de fonds de 2 millions d’euros afin de pouvoir référencer davantage de produits. "D’ici trois ans, nous souhaiterions être à 25 000 références, explique Marie Nguyen. Nous voulons notamment ouvrir un rayon bébé et enfant qui n'existait pas jusque là, puis des rayons outdoor et linge de maison."

L’entreprise, forte aujourd’hui d’une quinzaine de collaborateurs, table sur une croissance raisonnée. De 1,2 million d’euros de chiffre d’affaires en 2021, WeDressFair va enregistrer, en 2022, 1,6 million de chiffre d'affaires et table sur 3 millions d’euros en 2023, grâce au référencement de nouveaux produits.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 janvier 2023

Journal du28 janvier 2023

Journal du 21 janvier 2023

Journal du21 janvier 2023

Journal du 14 janvier 2023

Journal du14 janvier 2023

Journal du 07 janvier 2023

Journal du07 janvier 2023

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?