AccueilCollectivitésVilleurbanne : l'INSA lance la dernière phase d'un chantier ambitieux

Villeurbanne : l'INSA lance la dernière phase d'un chantier ambitieux

Engagée en 2016 par l'INSA, l'Opération Campus entre dans sa dernière phase à Villeurbanne. À la fin 2022, une dizaine de bâtiments auront été entière rénovés pour un montant de 80 M€.
Villeurbanne : l'INSA lance la dernière phase d'un chantier ambitieux
Photo INSA - Campus de l'INSA à Villeurbanne La Doua

Collectivités Publié le ,

"Le campus de l'INSA Villeurbanne La Doua est un immense chantier depuis cinq ans", glisse en souriant Nicolas Gaillard, directeur du patrimoine immobilier de l'école d'ingénieurs lyonnaise. Dans le cadre d'un vaste plan d'investissement (Ndlr : 200 M€ engagés par l'État) portant également sur les bâtiments de l'Université Claude Bernard Lyon 1, l'INSA aura rénové pratiquement un tiers à un quart de son patrimoine immobilier, soit près de 70 000 m2 de surfaces de plancher, à la fin de l'année prochaine.

"C'était indispensable, poursuit-il, car nos bâtiments ont été construits entre 1957 et 1961". Plus d'un demi-siècle donc sans aucune opération de rénovation majeure, sauf pour les résidences universitaires, où logent 3 000 étudiants, en partenariat avec les offices HLM.

"Nous refaisons toute l'enveloppe"

Réalisé par Eiffage, le chantier concerne principalement la rénovation énergétique des bâtiments et le marché porte à la fois sur la conception, la réalisation, l'exploitation et la maintenance. Les travaux, qui sont réalisés en site occupé, ce qui ajoute un élément de complexité supplémentaire, se concentrent sur des bâtiments d'enseignement et de recherche. "Nous refaisons toute l'enveloppe : façades, toiture – terrasse, isolations… pour aller vers meilleure performance énergétique", précise Nicolas Gaillard.

Dans le même temps, l'INSA profite également de cette opération pour regrouper certaines activités de laboratoire, qui étaient disséminés sur plusieurs sites. "Nous avions ainsi un laboratoire de matériaux qui était disséminé sur cinq implantations. Nous avons fait le nécessaire pour aller vers une seule implantation dans un même bâtiment", ajoute-t-il.

Un coup de pouce grâce au Plan de relance

Si l'Opération Campus fait office de chantier majeur sur le site villeurbannais de l'INSA, d'autres travaux portant sur le patrimoine immobilier occuperont Nicolas Gaillard en 2021 et 2022.

"Nous avons été lauréat du Plan de relance, confirme-t-il. Si nous cumulons avec une opération spécifique qui avait été lancée par l'État, à l'intérieur de ce même Plan de relance, pour des travaux à gain rapide énergétique, nous avons été dotés de 16,5 M€, que nous devons engager sur des travaux à terminer d'ici fin 2022. Cela nous permettra de traiter l'enveloppe de deux autres bâtiments d'enseignement ou tertiaire et de deux résidences universitaires", se réjouit-il.

Des chantiers sur lesquels l'INSA s'efforcera de favoriser au maximum l'utilisation de matériaux biosourcés et les filières locales. "Nous sommes un acteur économique responsable et le Plan de Relance a aussi pour ambition de redynamiser l'activité économique de chaque territoire", rappelle-Nicolas Gaillard.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?