AccueilImmobilier-TP-BâtimentVilleurbanne mise sur la réhabilitation immobilière partenariale

Villeurbanne mise sur la réhabilitation immobilière partenariale

Villeurbanne mise sur la réhabilitation immobilière partenariale
© ketb - Une résidence proposera 104 logements pour les jeunes d'ici fin 2017

EconomieImmobilier-TP-Bâtiment Publié le ,

Il s’agit du premier projet urbain partenarial (PUP) de Villeurbanne. La ville s’est associée avec la Métropole de Lyon et les promoteurs Vinci Immobilier et Kaufman & Broad pour aménager un ancien îlot artisanal à proximité des Charpennes. L’opération débouchera sur la construction de petits immeubles de deux à quatre étages abritant 210 logements au total. Le quart des habitations sera réservé à du logement locatif social, prochainement géré par Est Métropole Habitat.
Délimitée par les rues Gervais-Bussière à l’ouest, Francis-de-Pressensé au sud, Descartes à l’est et Alexis-Perroncel au nord, la zone sera également percée d’une large voie de maillage est-ouest, qui permettra d’ouvrir l’impasse Métral. Fonctionnant sur le principe d’une zone de rencontre, l’ancien cul-de-sac se prolongera par un cheminement piéton rue Gervais-Bussière et orientera les futurs habitants vers la place Wilson, centre de la vie économique du quartier.
Le cabinet d'architecte Dumétier a été retenu pour le projet. Il aura à charge de renouveler l’îlot en cohérence avec son environnement et de réaliser des infrastructures de voirie permettant de désenclaver l’espace. Le secteur prévoit plusieurs perspectives paysagères, qui feront la part belle aux arbres et plantations en pleine terre, mais aussi à des zones d’infiltration d’eau de pluie et de jardins partagés, aménagés par la ville de Villeurbanne.
Le calendrier prévoit le début les travaux de voirie d’ici la fin de l’année. Les logements devraient être construits en 2017 pour des premières livraisons fin 2018.
L’opération de ce PUP inédit représente un investissement de 2,3 M€, financé à hauteur de 1,4 M€ par les promoteurs, 500 000 € pour la Métropole de Lyon et 400 000 € pour Villeurbanne. Une expérience féconde pour la ville, qui organise déjà d’autres projets urbains partenariaux similaires. L’un d’entre eux débouchera sur la construction de 450 logements dans le secteur de la rue Léon Blum.

Une nouvelle résidence jeunes à l’horizon 2017

Parmi les opérations emblématiques du PUP, Villeurbanne a présenté son projet de résidence pour le logement des alternants et des actifs en démarrage. Dans le quartier des Charpennes, en liaison directe avec le campus de la Doua, l’ancien « relais jeunes » va être démoli puis reconstruit par Alliade Habitat. Deux nouveaux bâtiments en R+4 sortiront de terre et regrouperont 104 chambres destinées aux jeunes travailleurs et étudiants en apprentissage. 65 de ces T1 meublés et équipés seront exclusivement réservés aux jeunes en formation en alternance dans la chimie, dans le cadre du partenariat conclu entre Alliade Habitat et l’Union des industries de la Chimie, signé en octobre dernier. En rez-de-chaussée, des locaux communs réuniront notamment un lieu de rencontre, des bureaux et salles de réunion, une laverie et même des vestiaires avec douches.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?