AccueilArt de vivreGastronomie / VinsViens chercher bonheur gourmand !

Viens chercher bonheur gourmand !

Viens chercher bonheur gourmand !
Photo : Michel GODET - La cuisinière Houria est entourée par Serge Pfennig et Shérazade Zalagh

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

Si l’enseigne VCB n’est pas des plus glamours, l’assiette vaut largement le détour, sous le signe de la générosité, du frais et d’un rapport qualité-prix avantageux, le tout mâtiné d’une convivialité de bon aloi. En place depuis l’été 2015, à cheval entre bouchon, bistrot, café-comptoir de quartier, les trois salles contigües proposent une décoration assez hétéroclite, avec vache et sanglier accrochés au plafond, cochon grimpant les murs et autres objets dispersés, comme cet impressionnant juke-box en état de marche, style Wurtlizer des années 50-60.

Passé la porte, c’est en famille que vous vous retrouvez grâce à Shérazade Zalagh et Serge Pfennig qui vous accueillent sans chichi comme à la maison, avec sincérité. Une sincérité que l’on retrouve dans la carte et les menus, faisant la part belle à la qualité et l’authenticité. Serge a même installé une armoire de maturation pour des races à viande françaises (parfois du Black Angus), un fumoir, un torréfacteur maison à la demande (café équitable du Pérou accompagné de sucre bio), ainsi qu’un process à l’ancienne pour les frites. Chaque jour, les pommes de terre sont épluchées à la main et servies fraîches, croustillantes et avec un goût de toujours « pas assez ! ».

C’est sur des nappes à carreaux typées bouchon que vous attaquerez généreusement la terrine maison aux 17 viandes avec rillettes et magrets, et pour suivre une superbe pièce du boucher (bœuf limousin, tendre et maturé plusieurs semaines)et ses frites de légende. Les spaghettis bolognaises étant l’autre choix du jour. Pour 15,50 € (9,80 € le plat et 13 € les 2 plats), vous aurez droit aussi à un fromage ou une tatin avec sa coupelle de crème.

Quand bien même l’esprit véritable bouchon n’est pas loin, l’amour de Serge pour la belle viande est perceptible. Entrecôte Simmental, andouillette à la fraise de veau Bobosse à 14 €, entrecôte Limousin (400 gr) à 29,50 € ou encore l’escalope de veau à la crème (200 g) à 16 €. Notons aussi, maison, le foie gras, le saumon fumé et les glaces, à côté d’une petite sélection de jolis flacons.

Ajoutez à cela des mâchons matinaux sur réservation, des soirées à thème mensuelles (orientale, insulaire…), et cette adresse deviendra vôtre !

VCB

119, route de Vienne

Lyon 8e

Tél. 04 78 96 17 13

Restauration de 12 h à 15 h du lundi au vendredi

Jusqu’à 20 h : apéritif et planches

Groupes sur réservation

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?