Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

LDLC Asvel passe à l'ère digitale

Publié le - - Actualité

LDLC Asvel passe à l'ère digitale

Les amateurs de balle orange apprécieront les recrutements récents réalisés par le club de Tony Parker, qui feront de son équipe un poids lourd du basket français et européen la saison prochaine. En coulisse se joue aussi une stratégie moins médiatique mais toute aussi déterminante autour de sa communication et de son marketing avec un passage à l'ère du digital. Objectif : faire de LDLC Asvel un club en phase avec son temps, sans oublier d'où il vient.

Malgré la fin précoce des championnats dans lesquels était engagée LDLC Asvel, l'équipe dirigeante du club n'a pas ménagé sa peine durant le confinement pour préparer les années à venir, déterminantes pour la pérennité du club au plus haut niveau.

Une stratégie passant forcément par un effectif solide mais par une structure qui l'englobe toute aussi performante. C'est pourquoi Gaëtan Müller, président délégué a décidé début juin de lancer une consultation inédite sous l'impulsion de l' Euroleague qui met à disposition des clubs engagés dans le plus prestigieux des championnats européens de basket (dont LDLC fait partie pour encore au moins une saison), un fonds destiné à développer la communication digitale des clubs.

« A l'image de ce qu'a réalisé le Top 14 pour ses équipes de rugby, en finançant pour chacun d'entre eux des écrans LED dans les stades, l'Euroleague souhaite faire monter en puissance les siens pour les rendre encore plus attractif. C'est un vrai virage pour le basket », explique Stéphane Morot-Sir, directeur du développement de l'Asvel.

Ce projet s'articule autour de trois axes. Le premier verra la création d'une « Fan expérience » via la solution Vogo Sport. « L'idée est de proposer aux supporters de l'Astroballe un contenu exclusif lors des matches, en téléchargeant l'application qui permet de revoir certaines actions sous différents angles de caméras », résume Eric Garcia, président d'Infinity Nine Media, l'agence qui gère la communication de LDLC Asvel.

Le deuxième axe correspond au lancement d'une vaste étude marketing et sportive qui permettra de mesurer et d'identifier tous les profils de supporters et d'appréhender leurs besoins et attentes pour mieux les fidéliser. Autrement dit mieux connaître son public.

Troisième et dernier axe de cette stratégie : une refonte de l'identité graphique du club qui a fait l'objet d'une consultation inédite lancée fin mai. Après un nouveau logo, le club souhaite repenser ses différents médias de communication (site Internet, tracts, enseignes, …) pour exprimer ses ambitions fortes pour le plus haut niveau, avec comme point de départ l'histoire séculaire d'un club au palmarès éloquent.

Avec cette nouvelle étape engagée, Tony Parker et les siens ont surtout dans le viseur la prochaine phase de développement du club : la construction programmée de leur future salle.




Julien THIBERT
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer