Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Coup de jeune pour la prochaine A3 Sportback

Publié le - - Automobile

Coup de jeune pour la prochaine A3 Sportback

Arrivant d'ici l'été, la nouvelle génération de l'A3 Sportback va redonner tout son lustre à la compacte « premium » d'Audi, désormais très armée pour affronter ses concurrentes directes.

Hormis une marginale BMW Série 3 Compact qui avait donné le ton, Audi a été le premier des constructeurs « premium » à s'investir massivement, dès 1996, dans le segment de marché des compactes 5 portes, devenu un filon commercial majeur pour lui et ses pairs. Et pour l'heure, prenant la relève d'un modèle lancé en 2012, la quatrième génération de l'A3, en silhouette Sportback (suffixe propre à la 5 portes), permet au constructeur d'Ingolstadt d'argumenter enfin à armes égales, au minimum, face aux BMW Série 1 et Mercedes-Benz Classe A fraîchement renouvelées.

Et malgré l'heureuse persistance d'un air de famille, la nouvelle A3 Sportback se démarque très nettement de sa devancière par son allure bien plus sculpturale. L'oeil est également attiré par sa calandre hexagonale très agrandie, cernée par des optiques anguleuses et un capot à double nervure. Et sa partie postérieure se montre tout aussi musculeuse.

Allongée de 2 cm et élargie de 3, cette compacte de 4,34 m peaufine légèrement l'habitabilité – places arrière notamment - tout en reconduisant un volume de coffre de 380 dm3 à la hauteur. Mais l'autre coup de jeune se révèle à l'ouverture des portes, avec les deux grandes dalles numériques - installées de série et faisant chacune plus de 10 pouces - qui s'étalent devant le conducteur et au centre de la planche de bord, celle-là étant intégralement tactile. Bref, on nage à bord dans la dernière modernité, qu'il s'agisse de l'instrumentation avec navigation intégrée, comme de la connectivité dernier cri. Car poussées loin, les ressources de l'électronique découlent d'une nouvelle plate-forme MIB 3 qui fournit dix fois plus de puissance de calcul que la précédente, MIB 2. Téléphonie, borne Wi-Fi, services Audi Connect et autres applis spécifiques font donc entrer les dernières manifestations du progrès dans le cockpit. Tel le service Car-to-X qui, si les infrastructures locales sont à l'unisson, aident le conducteur à trouver une place de stationnement sur le bord de la route, ou à ajuster son allure pour profiter de la synchronisation des « feux verts ». Et le reste à l'avenant !

La bonne tenue des aménagements intérieurs est également évidente, tant par la qualité d'exécution des détails que le design général d'inspiration plus ou moins sportive, mariant esthétisme et ergonomie. Et dont l'attrait va évidemment crescendo à l'escalade des cinq finitions proposées... et de la forêt des options ! Mais en entrée de gamme, l'A3 Sportback généralise néanmoins phares LED, jantes alliage de 16 pouces et rétros extérieurs dégivrables, et dans la cellule de vie, volant cuir multifonction, clim auto bizone, radio numérique, modes de conduite Audi Drive Select et régulateur de vitesse. Les dispositifs intelligents de sécurité fourmillent également.

Du côté purement automobile, qui découle plus ou moins étroitement de la technologie de la toute nouvelle VW Golf, politique groupe oblige, la gamme A3 Sportback 2020 se déploie au lancement autour d'un 4 cylindres essence 1.5 TFSI de 150 ch (dit 35 TFSI, à partir de 29 200 €) et d'un turbo-diesel 2.0 TDI, décliné en 116 ch (30 TDI, à partir de 29 200 € également) et 150 ch (35 TDI, à partir de 34 050 €). Rapidement rejoints par un 3 cylindres essence 1.0 TFSI de 110 ch, qui pourra aussi bénéficier d'une hybridation légère MHEV 48 volts, comme le 1.5 TFSI, avec la perspective d'abaisser la consommation jusqu'à 0,4 l./100. Boîte 6 vitesses ou auto S Tronic à double embrayage 7 rapports sont naturellement d'emblée de la partie. Avant l'entrée en scène de diesel plus puissants à transmission intégrale Quattro.

Plus appréciée à l'extérieur de l'Europe, la silhouette de l'A3 berline trois volumes avec coffre a également été présentée. Pour sa part longue de 4,50 m, la 4 portes se présente aussi avec des formes plaisamment sculptées qui insufflent un joli dynamisme à son allure.




Philippe DALASSIO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer