Notice: Undefined variable: jsonArticles in /data/web/owo/www/app/views/site/header.php on line 161

Vie juridique

689 articles

Odile Dubreuil élue présidente du nouveau Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables

Odile Dubreuil élue présidente du nouveau Conseil régional de l'Ordre des experts-comptables

Odile Dubreuil en bref

Expert-comptable et commissaire aux comptes depuis 1991, Odile Dubreuil a débuté sa carrière en audit interne, au sein d'une multinationale américaine puis a rejoint la cellule audit du Cabinet UFCO à Lyon.

Elle s'est ensuite tournée vers l'expertise comptable grâce à une collaboration avec Michel Ribollet puis a créé son premier cabinet à Saint-Etienne en 1994.

Ligérienne de cœur mais Iséroise d'adoption, elle a ensuite acquis un deuxième cabinet en 2010 en Isère, à La Côte-Saint-André.

Les élections au CNB mobilisent le Barreau de Lyon

Les élections au CNB mobilisent le Barreau de Lyon

Qui sont les candidats de la région ?


Au total, 15 candidats régionaux se présentent au CNB.

Collège ordinal : Laurence Junod-Fanget (Lyon) et Jean-Luc Médina (Grenoble).

Collège général : Farid Amel (Lyon, syndicat ABF), Maud Vian (Clermont-Ferrand, ABF), Christian Leroy (Lyon, ACE), Valérie Giet (Lyon, ACE), Melissa Masseron (Lyon AEN), Amna Ouerhani (Lyon, ACE), Julie Daniel (Lyon CNA), Florence Neri (Grenoble CNA), Pierre Braquies (Grenoble, FNUJA), Sandrine Vara (Lyon, FNUJA), Florence Neple (Lyon, SAF), Bienvenue Gomis (Grenoble, SAF), Jean-Louis Borie (Clermond-Ferrand, SAF).

Les greffiers des tribunaux de commerce mobilisés auprès des entreprises

Les greffiers des tribunaux de commerce mobilisés auprès des entreprises

Assurer la continuité de la justice commerciale

Capture d'écran Congrès CNGTC

"Cette année 2020 est particulière. La grave crise sanitaire que nous traversons depuis le mois de mars, et qui connaît actuellement une inquiétante résurgence, continue d'avoir des impacts considérables", constate Sophie Jonval, présidente du Conseil national des greffiers des tribunaux de commerce (CNGTC) dans son discours introductif. Ce congrès a été l'occasion pour elle de partager sa vision sur le rôle de soutien de sa profession au service des entreprises en difficulté.

"Le confinement a été une période inédite durant laquelle l'activité économique a été brutalement suspendue. J'ai ici une pensée particulière pour les victimes de cette pandémie, mais aussi pour toutes les professions qui se sont mobilisées, au premier rang desquelles les personnels de santé. Comme le reste des grandes fonctions de notre société, le service public de la Justice a été brutalement impacté. Dès les premières mesures annoncées par le Gouvernement pour faire face à la crise, les greffes des tribunaux de commerce se sont mobilisés pour assurer la continuité de la justice commerciale", poursuit-elle.

C'est pourquoi le thème central de ce 132e congrès est l'accompagnement des entreprises, au cœur des missions de la profession.

La présidente du CNGTC met cartes sur table. Les greffiers de tribunaux de commerce font aujourd'hui face à un pic d'activités qui crée un "double enjeu : poursuivre leur mission judiciaire d'accompagnement des entreprises tout en préservant la santé des collaborateurs des greffes, des justiciables et des auxiliaires de justice".

"Cette crise sanitaire nous a amené, nous greffiers, à repenser notre manière de travailler […] et à puiser dans le meilleur du numérique", ajoute Sophie Jonval.

Le numérique offrant un moyen de communiquer en respectant les contraintes sanitaires, le CNGTC a opté pour l'organisation d'un congrès 100 % digital. Un congrès inédit qui permet ainsi de "s'adresser à un public plus large que notre traditionnel rendez-vous annuel", se réjouit sa présidente, bien décidée à convaincre l'opinion publique de la forte mobilisation de sa profession auprès du monde des affaires.

Elle finit enfin par saluer ses consœurs et ses confrères pour "leur mobilisation et leur engagement sans faille" et les remercier infiniment.


Un soutien sans faille du garde des Sceaux

Capture d'écran congrès CNGTC

Dans son allocution, le ministre de la Justice Eric Dupond-Moretti a avant tout salué "la mobilisation exceptionnelle" de la profession des greffiers "qui a permis aux tribunaux de commerce de fonctionner correctement malgré la crise".

"Je sais pouvoir compter sur votre profession qui a beaucoup d'idées et de ressources", lance le garde des Sceaux à leur adresse.

Il fait notamment référence à l'avance des greffiers en matière numérique et leur maîtrise des outils de visio-conférence qui ont permis "que le service public de la justice commerciale ne soit pas interrompu".

Il témoigne ensuite de ce qu'il a pu constater en rencontrant les personnels du greffe du tribunal de commerce d'Orléans début septembre, soit une grande mobilisation des acteurs à l'écoute des difficultés des entrepreneurs.

"Je tiens également à saluer votre engagement pour la mise en œuvre des outils de lutte contre le blanchiment de capitaux ou le financement du terrorisme. La tenue du Registre du Commerce et des Sociétés, et du registre des bénéficiaires effectifs, vous place aux avant-postes pour détecter les fraudes et lutter contre la circulation d'argent sale", déclare le garde des Sceaux.

"Je ne suis pas inquiet, je sais que vous pouvez relever d'importants défis", lance-t-il en visant leur devoir de vigilance ainsi que leur implication dans le redressement de la situation des tribunaux mixtes de commerce d'outre-mer.

Sujets fâcheux, les conséquences de la loi Pacte qui prévoit la mise en place d'un Guichet unique et la révision tarifaire des prestations juridiques sont aussi abordées plus brièvement. Éric Dupond-Moretti annonce alors le report de l'entrée en vigueur des nouveaux tarifs des formalités d'entreprise à l'année prochaine, et la présentation imminente du décret d'application du Guichet unique devant le Conseil d'État afin qu'il puisse ouvrir le 1er janvier 2021.

Enfin, après avoir précisé que ses services analysent actuellement les propositions formulées par le CNGTC pour faciliter l'accès à leur profession "toujours accueillies avec attention", ce dernier se réjouit que le dialogue soit constant entre l'État et l'institution des greffiers.

28e congrès ACE : pour les avocats conseils d'entreprise, l'union fait la force !
Implid se diversifie et intègre le métier d'huissier de justice
Flou réglementaire autour du masque en entreprise
Le bâtonnier de Lyon réagit au rapport
Thèse virtuelle mais titre bien réel !
Le bus du droit est reparti
Football /Le conseil d'Etat valide la fin de la saison et le classement mais suspend les relégations
L'arbitrage pour résoudre plus rapidement les litiges
Le barreau de Lyon vigilant sur les droits et les libertés
Le TJ de Lyon s'organise pour le déconfinement
Le Cima propose la visio médiation
Connexion
Mot de passe oublié ?