AccueilVie juridiqueDroitVie juridique - Vous avez dit impartialité ?

Vie juridique - Vous avez dit impartialité ?

La décision du Conseil constitutionnel de ne pas valider les comptes de campagne du candidat Nicolas Sarkozy a provoqué quelques remous dans la classe politique, principalement à droite, laissant poindre que, compte tenu de la personnalité de l’ancien président, la décision des Sages constituait en fait un règlement de compte.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Certes, avec un peu d’audace, on peut établir un parallèle avec le projet de réforme des tribunaux de commerce où, là aussi, les juges consulaires se sentent accusés de partialité dans leurs décisions, compte tenu de leur appartenance au même monde, celui de l’entreprise, que les justiciables qu’ils ont à juger. Sans entrer dans une polémique sans fin sur le rôle du juge, considérer que les magistrats, quels qu’ils soient, prennent leurs décisions non pas en leur âme et conscience mais en fonction de leurs convictions personnelles et notamment politiques, est déjà une atteinte à la démocratie. Mais le devoir de vigilance sur l’impartialité des magistrats reste une priorité pour nos concitoyens.


Pierre Vezon

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 12 août 2022

Journal du12 août 2022

Journal du 05 août 2022

Journal du05 août 2022

Journal du 30 juillet 2022

Journal du30 juillet 2022

Journal du 23 juillet 2022

Journal du23 juillet 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?