AccueilSociétéVie juridique - Tout vient à point…

Vie juridique - Tout vient à point…

Le conseil national des barreaux (CNB) vient de souffler ses vingt bougies début décembre.

ActualitéSociété Publié le ,

Mis en place par la loi du 31 décembre 1991 pour unifier une profession qui était alors dépendante des règles édictées par chaque barreau ou à peu près, le CNB, qui a connu six présidences, de Philippe Leleu à Thierry Wickers, est théoriquement l’organe qui devait gouverner la profession d’avocat, ses décisions normatives étant publiées au journal officiel. On sait qu’en réalité cela ne se vérifie pas toujours dans les faits. Il n’empêche. On a pu constater un progrès considérable au niveau de la gouvernance et de l’influence de l’institution, avec en point d’orgue l’adoption d’une déontologie commune à tous les avocats et celle d’un acte dit d’avocat spécifique à la profession. Une victoire qui sans doute en appelle d’autres avec notamment un développement, et donc une influence, à l’international qui parait inéluctable et qui d’ailleurs est déjà entamé. Il aura donc fallu attendre vingt ans pour commencer à voir poindre à l’horizon une vraie réforme de la gouvernance d’une profession pourtant bien ancrée dans la vie économique et politique du pays. Mais tout vient à point à qui sait attendre, dit-on.

Pierre Vezon

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?