AccueilSociétéVie Juridique - Professionnels interchangeables

Vie Juridique - Professionnels interchangeables

Le projet de réforme des professions réglementées n’a pas fini de faire couler de l’encre.

ActualitéSociété Publié le ,

Dernière réaction en date, celle des administrateurs, mandataires et commissaires priseurs judiciaires, au sujet de leur fusion avec les huissiers de justice. Dans un communiqué de presse commun, ils jugent la réforme envisagée « stupéfiante, qui méconnaît la singularité de trois professions qui exercent des métiers distincts ». Et de s’étonner qu’une même personne puisse dans la même journée « estimer une commode Louis XV ou un matériel industriel, concevoir un plan de sauvegarde et réaliser un constat d’adultère ». Sur le fond, la remarque est totalement justifiée, tant il est vrai que ces quatre professions n’ont globalement pas grand-chose en commun. Emmanuel Macron ne voudrait-il alors que « casser » certains corporatismes ? Effectuer une simple opération de concentration ? Tout de même, le ministre de l’Economie est censé bien connaître le fonctionnement des professions concernées. Rappelons- nous « le serpent de mer » de la grande profession du droit, chiffon rouge agité périodiquement. Le rêve d’avoir en France des professionnels interchangeables existe bel et bien toujours. En attendant, la démolition (et non la réforme) des professions réglementées continue.


Pierre Vezon

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?