AccueilSociétéVie juridique - Où l'on reparle de la grande profession du droit

Vie juridique - Où l'on reparle de la grande profession du droit

Il n’y a pas assez d’avocats en France.

ActualitéSociété Publié le ,

Environ 55 000, soit 1 pour 208 habitants, contre plus de 150 000 au Royaume-Uni, 198 000 en Italie et 120 000 en Espagne. C’est en tout cas ce que pensent… les avocats français ou plus exactement ceux qui les représentent. Objectif désormais clairement affiché : voir naître une grande profession du droit. Cette volonté réaffirmée récemment par Me Jean Bernard Thomas, président d'honneur de l'ACE (lire Gaz. Pal du 11 au 13 novembre 2012), n'est certes pas nouvelle. Elle est basée sur la demande de droit qui, c'est vrai, explose. Elle répond aussi à la volonté de voir disparaître le monopole des notaires et de récupérer… le monopole du droit, grignoté peu à peu soit dit en passant pour partie par les experts-comptables. Différents rapports vont dans ce sens (Darrois, Prada). La situation n’est pas nouvelle puisque le sujet était déjà sur la table à la fin des années 60. Cette politique devrait conduire, peut-être, au rapprochement avec les juristes d'entreprises. Bref, les avocats préconisent l'instauration, dans le cadre de l'avènement d'une profession unique, d’un ordre national. Etonnant tout de même de la part d'une profession qui n'arrive décidément pas à régler ses propres problèmes de gouvernance.


PierreVezon

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?