AccueilActualitéSociétéVie juridique - Le TIG, vous connaissez ?

Vie juridique - Le TIG, vous connaissez ?

Voilà trente ans, le ministre de la Justice, Robert Badinter, « inventait » le TIG.

ActualitéSociété Publié le ,

Entendez le travail d’intérêt général. Il s’agit d’une peine alternative à l’incarcération qui consiste en un travail non rémunéré, accompli par la personne condamnée au sein d’une association, d’une collectivité publique, ou d’une personne morale de droit privé, chargée d’une mission de service public. Ainsi, chaque année, 30 000 condamnés à moins de 18 mois de prison effectuent leur peine de cette façon. Une peine de substitution mise en exergue par Christiane Taubira qui, à l’occasion des trente ans du système, veut communiquer sur la méthode. Excellente initiative de la garde des Sceaux car franchement, qui a déjà aperçu des condamnés nettoyer une plage, entretenir le bord des routes, gommer les graffitis sur les murs ou aider les personnes défavorisées ? La communication s’imposait certainement.


Pierre Vezon

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?