AccueilDroitVie Juridique - Jean-Marie Chanon : avocat tout simplement

Vie Juridique - Jean-Marie Chanon : avocat tout simplement

Né à Saint Didier-sur-Chalaronne, au coeur de la Dombes, d’un père commerçant fils d’instituteur et d’une mère fille de viticulteurs, Jean-Marie Chanon, qui est l’aîné d’une fratrie de six enfants, fait ses études secondaires chez les frères Maristes dans son village natal, puis à Macon.

Vie juridiqueDroit Publié le ,

Attiré par « la chose publique », il « fait » Sciences Po à Lyon où, en 1970, il rencontre une jeune étudiante qui fera avec lui son droit, puis un DESS de droit des affaires. Martine deviendra son épouse en 1973, année où Jean-Marie Chanon obtient sa licence de droit et le certificat d’aptitude à la profession d’avocat. Ils auront trois enfants : Marie-Emmanuelle, Maxime et Jean-Clément. Sur les bancs de la faculté, Jean- Marie Chanon fait la connaissance de Christian Amar, rencontre qui marquera le début de sa vie professionnelle. Les deux étudiants se lient d’une amitié vraie. Christian Amar, qui veut être avocat depuis toujours, convainc son ami de le suivre. Avocat brillant, Christian Amar rejoindra Me Joannès Ambre, un ténor du barreau de Lyon. Malheureusement, Christian Amar décédera quelques années plus tard. Jean-Marie Chanon prête le serment d’avocat en 1973 et entame une activité orientée vers le droit de l’entreprise et des collectivités publiques. Il rejoint le cabinet du « 29 place Bellecour » animé par les bâtonniers Chavrier et Bernascon, Mes Maurice Brosse et Bernard Chavrier. Il se lance alors dans une profession qui le passionne tant qu’il entre au conseil de l’Ordre en 1989. Très vite remarqué, il est élu dauphin du bâtonnier dès 1990 et accède à la fonction en 1991. Il est le plus jeune bâtonnier de l’histoire du barreau de Lyon. Et c’est à lui que reviendra, avec le concours « inestimable », explique-t-il, de son conseil de l’Ordre et plus particulièrement de Jacques Bret, André Boyer et Ugo Iannucci, la tâche considérable de mettre en oeuvre à Lyon la loi sur la fusion des professions d’avocat et de conseil juridique, soit la création de la grande profession d’avocat. Un bâtonnat réussi qui verra ses confrères le rappeler pour un second mandat en 2000 et 2001. Il continuera cependant certains enseignements à l’Université Jean-Moulin, en particulier à l’institut du droit des affaires …/…


Lire la suite dans le Tout Lyon Affiches n° 5082 du samedi 4 janvier 2014

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?