AccueilActualitéSociétéVie juridique - Des taxes, encore et encore…

Vie juridique - Des taxes, encore et encore…

La pause fiscale, c’est pour quand ? Impossible de répondre sérieusement à cette question au moment où les Départements, dans leur très grande majorité – le Rhône ne faisant pas exception –, augmentent la taxe prélevée lors des mutations immobilières.

ActualitéSociété Publié le ,

Depuis le 1er mars, celle-ci a augmenté de 0,7 % (lire ci-contre), ce qui porte les frais de notaire de 7 à 7,7 % au moment de l’acquisition d’un bien immobilier dit « ancien ». Cette augmentation devrait durer deux ans et la taxe en question devrait revenir à 3,8 % en mars 2016. Peut-on sérieusement croire, dans notre pays, à un retour en arrière ? Les professionnels, eux-mêmes, agents immobiliers et notaires ont du mal à le croire. D’autant que le gouvernement a ouvert le chantier de la révision des valeurs locatives qui permettent de fixer la taxe d’habitation. Les classes moyennes sont une fois encore dans le viseur. Mais que fait-on pour inciter les élus à réduire leurs dépenses ?


Marc Chanoz

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

Journal du 23 avril 2022

Journal du23 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?