AccueilActualitéSociétéVie juridique - Détricotage

Vie juridique - Détricotage

Christiane Taubira, garde des Sceaux, certes n’est pas Pénélope, l’épouse d’Ulysse et mère de Télémaque, qui défaisait la nuit ce qu’elle tricotait le jour, mais on observe tout de même que la ministre de la Justice aura quasiment détricoté peu à peu tout ce que les anciens gardes des Sceaux de l’ère Sarkozy avaient construit.

ActualitéSociété Publié le ,

Critiques de la réforme de la carte judiciaire entreprise par Rachida Dati, qui aurait supprimé beaucoup trop de juridictions, la conférence du consensus sur la prévention de la récidive qui s’attaque aux peines planchers et, enfin, la fin annoncée de la mise en place de jurés-citoyens en correctionnelle, dont l’expérience ne lui paraît pas concluante du tout. Et, cerise sur le gâteau, la mise en place, fortement souhaitée par le gouvernement, de magistrats professionnels dans les juridictions commerciales, au grand dam des magistrats bénévoles qui les composent. Si toutes ces prises de position peuvent sans nul doute se discuter, on peut toutefois déplorer le temps perdu et le coût engendré par ce détricotage.


Pierre Vezon

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 22 janvier 2022

Journal du22 janvier 2022

Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?