AccueilSociétéVie Juridique - Avocats : ouvrir le capital, un bien ou un mal ?

Vie Juridique - Avocats : ouvrir le capital, un bien ou un mal ?

Le projet de loi sur la réforme des professions réglementées a provoqué, il fallait s’y attendre, pas mal de remous au sein desdites professions.

ActualitéSociété Publié le ,

Chez les notaires mais également chez les avocats. Une mesure notamment fait réagir les robes noires mais engendre, en même temps, un discours différent selon les sensibilités des uns et des autres. Il s’agit de l’ouverture du capital des cabinets à des tiers jusqu’à 49 %. Certains - surtout ceux qui ont du mal à financer leur structure et leur développement, et ils sont assez nombreux - y voient la possibilité de nouvelles perspectives d’évolution. D’autres, au contraire, y voient une perte d’indépendance et la fin du secret professionnel, le financier et l’intérêt des actionnaires l’emportant, selon eux, sur le droit. Bien entendu, les deux théories ont leurs avantages et leurs inconvénients mais il est certain que la profession d’avocat, comme bien d’autres, est à un tournant de son histoire. Enfin, d’autres pensent qu’il eut été plus responsable de mettre en place une véritable interprofessionnalité préservant les valeurs de chaque profession. N’est-il pas cependant trop tard ?


Pierre Vezon

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?