AccueilActualitéVers une (dés)intégration du Crédit Foncier

Vers une (dés)intégration du Crédit Foncier

A l'appel de l'Intersyndical du Crédit Foncier, les salariés de la banque se sont mis en grève à Lyon comme au niveau national, mercredi 11 juillet, suite à l'annonce du BPCE, son actionnaire unique, de les réintégrer au sein des autres filiales du groupe bancaire.
Vers une (dés)intégration du Crédit Foncier
Michel Godet

Actualité Publié le ,

A Lyon, une partie des collaborateurs du Crédit Foncier ont manifesté pacifiquement pour dénoncer la disparation programmée de leur banque, spécialiste du crédit immobilier depuis plus de 150 ans.
BPCE, souhaite ainsi préparer un « projet d'intégration des activités et des équipes » du Crédit Foncier, arguant que « le modèle d'établissement spécialisé sur le seul segment du financement immobilier n'est plus adapté ni compétitif, principalement en raison d'une absence de bancarisation des clients et d'un refinancement exclusif sur les marchés financiers ». Avec l'ambition de conforter ses parts de marché, supérieures à 25% sur l'ensemble du crédit immobilier en France.
Selon BPCE, le projet prévoit l'intégration des salariés du Crédit Foncier au sein des autres entreprises du Groupe BPCE. L'établissement deviendrait une filiale de BPCE SA dédiée aux services immobiliers, expertises et commercialisation et interviendrait pour l'ensemble du groupe.
Les missions du Crédit Foncier seraient alors recentrées sur le refinancement du groupe via la Compagnie de Financement Foncier, repositionnées sur le refinancement d'actifs sur le secteur public ainsi que sur la gestion de l'encours des crédits existants jusqu'à leur extinction. Bien qu'un plan de reclassement de l'ensemble des 2 200 salariés du Crédit Foncier a été acté, ceux-ci restent sceptique sur l'avenir de leur métier : « Nous regrettons la manière dont notre groupe a annoncé -par voix de presse- la fin programmée du Crédit Foncier. Notre expertise dans le financement de prêt immobilier est clairement menacée et nous n'avons aucune information concrète sur cette réintégration. Le Crédit Foncier, avec son expertise reconnue, reste la seule entité du groupe à pouvoir répondre de manière pertinente aux demandes de prêts, à informer sur les dispositions légales et fiscales, notamment auprès des primo-accédants et copropriétaires » explique Jean-Charles Alcaide élu syndical SU-SNA à Lyon.
A l'heure où nous publions cet article, le groupe BPCE n'avait pas fait de déclaration complémentaire suite à cette journée de mobilisation.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?