Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Vers un encadrement des loyers à Villeurbanne

Publié le - - Immobilier-TP-Bâtiment

Vers un encadrement des loyers à Villeurbanne
©M.Godet - Villeurbanne, quartier Gratte-Ciel nord

La nouvelle municipalité (PS-EELV) de Villeurbanne se dirige vers l'encadrement des loyers dès le 1er janvier 2021.

Cédric Van Styvendael, déplore une envolée "déraisonnable" des loyers du parc privé dans la commune. Selon le maire, les loyers ont augmenté de 65% en 10 ans à Villeurbanne (13,46% entre 2017 et 2019) : "Un T1 -souvent le type de logement que louent les plus modestes et personnes seules- se loue en moyenne 15,70 € du mètre carré", fustige le maire (Ndlr : presque 500€ pour un 30 m2).

L'élu à la tête de la majorité PS-EELV demande à la Métropole d'avaliser un encadrement des loyers* à Villeurbanne. L'exécutif métropolitain doit voter sur ce sujet en octobre, pour une mise en musique au 1er janvier 2021.

"Le seul moyen que nous ayons pour stopper l'accroissement des inégalités"

"C'est le seul moyen que nous ayons pour stopper l'accroissement des inégalités, et pour conserver aux populations les moins favorisées une chance de demeurer près de la centralité dans la Métropole, et ne pas être systématiquement écartées dans la périphérie. Les acteurs de la construction ne sont pas raisonnables. Nous, élus, nous n'avons pas la main sur les prix de sortie des logements, c'est pourquoi nous demandons l'encadrement des prix des loyers", argumente Cédric Van Styvendael.

Le maire de citer l'exemple d'un promoteur, lors du dernier mandat (Cédric Van Styvendael était conseiller municipal) qui avait indiqué au début de son projet, un prix de commercialisation à 4000€ le m2, pour finir à vendre entre 5000 et 5200 € : "On se rapproche en moyenne de la barre des 5000 € sur Villeurbanne en neuf à l'achat (4700€ le m2 neuf en 2019), c'est exagéré", conclut le maire.

*L'encadrement des loyers, mis en place en 2017 par un décret officiel puis dans la loi Elan applicable en juillet 2019, fixe un montant maximum à ne pas dépasser lors de la location d'un logement loué vide ou meublé.




Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer