AccueilCollectivitésVente de Saint-Exupéry : Région et Département haussent le ton

Vente de Saint-Exupéry : Région et Département haussent le ton

Le président de la Région Auvergne-Rhône-Alpes Laurent Wauquiez et le président du Département du Rhône Christophe Guilloteau engagent un recours hiérarchique auprès des ministres de tutelle de l'Agence des participations de l'Etat, aux fins de déclarer sans suite la procédure engagée.
Vente de Saint-Exupéry : Région et Département haussent le ton
JF Marin

Collectivités Publié le ,

Dans le cadre de la procédure de cession des parts de l’Etat dans l’aéroport Lyon Saint-Exupéry, Région et conseil départemental du Rhône, actionnaires minoritaires, dénoncent « la volonté de l’Etat de ne pas associer les acteurs locaux au choix d’un repreneur » : « Prise au plus grand mépris de la parole donnée aux acteurs du territoire par le ministre de l’Economie Emmanuel Macron, le 2 mars dernier à Paris, cette décision contrevient à la lettre et à l’esprit du cahier des charges qui encadre le choix de ce repreneur. Les actionnaires minoritaires n’ont en effet pas eu accès au dossier des candidats à la reprise de l’aéroport de Lyon Saint-Exupéry. Ils ont été placés devant le fait accompli, l’Etat ayant, seul, présélectionné deux finalistes sans la moindre concertation. »

Et les deux collectivités d’estimer qu’il résulte de cette consultation « une inégalité flagrante de traitement entre les candidats et entre les actionnaires publics locaux. Par ailleurs, la procédure conduite par l’Etat traduit une méconnaissance manifeste du principe de transparence des procédures ». Si leur requête n’était pas entendue, les présidents se réservent le droit de saisir la justice administrative afin qu’elle statue sur la légalité de la procédure engagée.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?