AccueilCultureEnchèresVente aux enchères : Guyot et Majorelle à Lyon

Vente aux enchères : Guyot et Majorelle à Lyon

Vente aux enchères : Guyot et Majorelle à Lyon
DR

CultureEnchères Publié le ,

Feu roulant dès le 27 avril pour entamer cette série de ventes avec au programme des arts décoratifs du XXe et du Design.

Au catalogue, on retient une Panthère feulant, sujet en bronze à patine brun vert nuancée par Georges-Lucien Guyot attendu entre 12 000 et 15 000 € mais aussi cette Danseuse mexicaine, autre bronze à patine cette fois dorée nuancée par Claire Jeanne Roberte Colinet pour lequel il faudra engager 5 000 à 8 000 €.

 

Panthère feulant, bronze par Lucien Guyot estimé 12 000 à 15 000 € (crédit D.R.)

Dans le même vente, une coupe ronde à bords évasés en laque « à écaille », travail de Jean Dunand, devrait susciter une belle envolée d'enchères à partir de son estimation annoncée entre 9 000 et 10 000 € par Thierry Roche, expert.

Place le 28 au tableaux modernes et contemporains. Sur les cimaises, une Scène de marché à Macenta, Guinée. 1954, une huile sur toile de Jacques Majorelle, estimée 15 000 à 20 000 €, à moins qu'on lui préfère ce Paysage de Provence en été, 1978, un classique du genre par Yves Brayer pour lequel l'estimation est annoncée entre 8 000 et 10 000 €.

Scène de marché à Macenta, Guinée, Huile sur toile par Jacques Majorelle estimée 15 000 à 20 000 € (crédit D.R.)

Coté Art Contemporain, à retenir cet Hommage à Wesselmann ( Série « Born Wild »), une résine peinte de Richard Orlinski en tirage unique attendue, pour sa part entre, 10 000 et 15 000 €.

 

Hommage à Wesselmann, résine par Richard Orlinski estimée 10 000 à 15 000 € (crédit D.R.)

Des bijoux et de l'horlogerie pour compléter cette série de trois ventes. Dans les vitrines, un important bracelet manchette en or jaune de 119 g, travail français estimé 5 000 à 7 000 €, une bague fleur en or gris centré d'un diamant ovale taille ancienne pour une estimation établie entre 4 300 et 5 000 € mais également des montres dont ce modèle Parentesi pour femme par Bulgari avec cadran rond à fond pavé de diamants pour lequel les amateurs devront engager 5 000 à 7 000 €.

Bérard – Péron – Lyon Presqu'île – Mardi 27 et mercredi 28 avril à 14h30 – Jeudi 29 avril à 14h

Adjugés !

Était dispersé ce jeudi 8 avril sous le marteau de Maître Agnès Savart, Maison Artenchères, un très bel ensemble de bijoux anciens provenant de divers coffres de la région lyonnaise. Frais compris, on retient les 24 000 € atteints par ce rare bijou à transformation de la Maison Auger mais aussi les 6 000 € portés par un amateur sur un pendentif Art Déco ou encore l'enchère à 3 000 € poussée sur cette montre Panthère par Cartier.

Précédemment le 7, et sous le même marteau, une Vue de Lyon, Abbaye d'Ainay et colline de Fourvière, une huile sur cuivre de l'Ecole Française fin XVIIIe-début du XIXe prudemment estimée entre 200 et 400 €, faisait grimper les enchères jusqu'à 8 500 € (frais compris).

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?