AccueilEconomieEntreprise de la semaineVDI Group devient Upergy en focalisant sur l'énergie

VDI Group devient Upergy en focalisant sur l'énergie

David Buffelard, Pdg d'Upergy.
DR - David Buffelard, Pdg d'Upergy.

EconomieEntreprise de la semaine Publié le ,

En 2017, VDI Group a cédé les dernières activités de sa division Hygiène & Sécurité qui avait représenté jusqu'à 45 % de son chiffre d'affaires. Désormais centré sur le marché de l'énergie, le groupe de 270 personnes vient de changer de nom pour devenir Upergy et ainsi mieux refléter son secteur d'activité. L'opération s'accompagne surtout d'un plan de développement stratégique ambitieux. « Nous visons 71 M€ de chiffre d'affaires en 2023 », précise David Buffelard, Pdg d'un groupe créé en 1996 et coté sur Euronext depuis 2007. Sur l'exercice 2017, le chiffre d'affaires s'élève à 43,98 M€, dont 0,7 M€ de facturations liées à l'activité Hygiène & Sécurité vendue fin janvier, pour un Ebitda de 0,90 M€. D'ici 5 ans, l'Ebitda doit passer à 9 % environ. Pour réaliser ses objectifs, Upergy compte s'appuyer sur plusieurs relais de croissance.

Sur le marché des particuliers, l'offre de services dans les 75 magasins 1001 Piles Batteries (59 franchises) va se développer : Click&Collect, réparation de téléphones, restauration de données… « Les magasins ont enregistré une baisse de leur chiffre d'affaires car il y a moins d'appareils photo et de caméscopes et les fabricants d'ordinateurs et smartphones ont poussé au renouvellement des appareils plutôt qu'au remplacement des batteries, analyse David Buffelard. Mais le phénomène écologique et les moindres évolutions des smartphones devraient favoriser le changement des batteries. L'IoT et la mobilité électrique constituent également des marchés d'avenir ». Aujourd'hui, 30 % du chiffre d'affaires est généré par le BtoC, à parts égales entre le web et les magasins. « Nous allons favoriser l'omnical. D'ici la fin d'année, tous les sites web auront migré sous la dénomination 1001 Piles Batteries », ajoute le Pdg.

En direction des professionnels, Upergy dispose de trois canaux de distribution : les revendeurs comme Rexel et Sonepar (15 % du CA), les fabricants de matériels électriques comme Somfy (15 % du CA) et les sociétés de maintenance (40 % du CA). Sur la cible BtoB, le groupe veut surtout mieux servir la clientèle de proximité comme les artisans et commerçants grâce à son réseau de magasins. C'est également sur le BtoB qu'Upergy compte principalement pour son développement européen. « L'international, essentiellement le Royaume-Uni et l'Espagne, représente 30 % de notre chiffre d'affaires, nous voulons porter cette part à 35 %. Nous allons renforcer notre poids en Allemagne, Italie et Tunisie, et nous déployer au Portugal, Pays-Bas et Pologne », projette David Buffelard. Des opérations de croissance externe, sur des cibles affichant 1,5 M€ de chiffre d'affaires, devraient contribuer à mieux couvrir le marché européen.

David Buffelard, Pdg d'Upergy.

« Il y a de plus en plus d'appareils électriques et électroniques »

Pourquoi vous êtes-vous désengagé du secteur Hygiène & Sécurité ?

C'est une décision prise en 2013 suite à une baisse de cette activité depuis 2010. La crise de 2008 avec la hausse du chômage a entraîné une baisse des effectifs et donc de la vente de consommables. La concurrence devenait plus vive et agressive et nous pesions peu avec nos 20 M€ de chiffre d'affaires face à des acteurs qui réalisent jusqu'à 500 M€ de chiffre d'affaires. A la même époque, notre marché de niche des piles et batteries était en forte progression. Nous avons donc fait le choix de nous concentrer sur l'énergie et de céder par morceau les activités Hygiène & Sécurité.

Comment se porte votre marché et quelle place occupez-vous ?

C'est un marché qui continue de se développer car il y a de plus en plus d'appareils électriques et électroniques. Pour le particulier et le professionnel, nous proposons du remplacement de piles, batteries, chargeurs… avec 24 000 références. Nous sommes distributeur sur des produits classiques et travaillons en conception pour des batteries professionnelles comme celles des portails électriques, des volets roulants, des drones…

Comment le groupe est-il organisé ?

Nous employons 270 personnes, dont 160 en France. Dans l'Hexagone, nous avons un entrepôt logistique de 5 600 m2 à Corbas et un atelier pour les prototypes et petites séries à Saint-Egrève. A l'étranger, nos 110 salariés se répartissent entre les ateliers d'assemblage au Royaume-Uni et en Tunisie, et nos bureaux commerciaux dans plusieurs pays européens et en Chine. Notre réseau compte 75 magasins, dont 16 magasins en propre, les autres en franchise.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 01 octobre 2022

Journal du01 octobre 2022

Journal du 24 septembre 2022

Journal du24 septembre 2022

Journal du 17 septembre 2022

Journal du17 septembre 2022

Journal du 10 septembre 2022

Journal du10 septembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?