AccueilCultureSpectacle vivantVariation sur le chagrin

Variation sur le chagrin

Les Hommes Approximatifs continuent d'explorer les différents visages de la vie. Cette fois-ci le deuil.
Variation sur le chagrin
Jean-Louis Fernandez

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Vincent et Julie viennent de perdre leur père. Julie est partie à Paris depuis ses 18 ans. Elle en a maintenant 30. Vincent, lui, est resté là, dans son village natal, où il s’est occupé de son père durant sa maladie et a trouvé un travail dans le Gamm Vert du village d’a coté. Ils se retrouvent 3 jours après le décès.
Le deuil, les souvenirs, les échanges, les silences et les rires, la tendresse et les rancœurs, et bien sûr l’amour ponctuent « Le chagrin », nouvel opus de Caroline Guiela Nguyen et des Hommes Approximatifs. Après « Elle brûle », présenté la saison dernière, la compagnie lyonnaise poursuit son travail autour de cette question: comment mettre en scène la vie ?
Caroline Guiela Nguyen signe la mise en scène de ce spectacle, créé en mars dernier à la Comédie de Valence, qu’interprètent notamment Dan Artus, Chloé Catrin et Violette Garo


Théâtre de la Croix-Rousse, 9 au 13 février

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

Journal du 23 avril 2022

Journal du23 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?