AccueilHomme ou femme de la semaineDavid Buffelard : « Les magasins vont devenir des points services techniques »

David Buffelard : « Les magasins vont devenir des points services techniques »

Le spécialiste lyonnais des piles et batteries se met en ordre de marche pour renouer avec la croissance avec son plan stratégique Ambition 71 23. Upergy et son PDG David Buffelard visent 71 M€ de chiffre d'affaires en 2023
David Buffelard : « Les magasins vont devenir des points services techniques »
DR - David Buffelard, Pdg d'Upergy.

EconomieHomme ou femme de la semaine Publié le ,

L'an dernier, le groupe Upergy (ex-VDI Group) a réalisé un chiffre d'affaires de 43 M€, en recul de 1 M€ par rapport à 2017. « Il s'agit de l'impact de la cession des activités restantes de la division Hygiène & Sécurité. En pro forma, notre chiffre d'affaires affiche une croissance de +0,5 %. L'activité BtoB a progressé de +3,4 % tandis que l'activité BtoC est en retrait de -6 %, principalement à cause de la baisse sur nos magasins », détaille Marie Busillet, directrice financière d'Upergy. Les résultats 2018 (pro forma) sont similaires à 2017 avec une perte d'exploitation de -0,6 M€ et un résultat net de -0,6 M€.

Après deux années de transition, Upergy, qui emploie 268 personnes, va mettre en œuvre son plan stratégique Ambition 71 23 afin d'atteindre 71 M€ de chiffre d'affaires à horizon 2023. « Après la vente de la division Hygiène & Sécurité, nous avons besoin d'augmenter notre chiffre d'affaires pour couvrir nos coûts support. Nous allons redynamiser nos quelque 70 magasins 1001 Piles Batteries en misant sur le cross canal », annonce le Pdg David Buffelard. En juin, le site marchand de 1001 Piles Batteries sera lancé et le site marchand existant, All Batteries, ciblera, à terme, uniquement les professionnels. « Les magasins vont devenir des points services techniques, notamment en informatique en proposant la sauvegarde de données ou le remplacement d'écran cassé, et la vente BtoB sera développée. Nous allons également expérimenter un service de livraison sous 2h à Paris et à Lyon », fait savoir David Buffelard. Le Pdg souhaite aussi générer de la facturation additionnelle, avec par exemple les frais d'études techniques pour les OEM, et innover. « Aujourd'hui, nous faisons du remplacement. Nous pourrions apporter des produits à valeur ajoutée comme une batterie électrique de vélo avec un port USB », illustre-t-il.

A l'international, qui représente environ 30 % du chiffre d'affaires, le groupe de Champagne-au-Mont-d'Or a fait l'acquisition en février de Hawk-Woods. Cette société anglaise d'une vingtaine de salariés réalise 2,8 M€ de chiffre d'affaires et 40 % de marge sur le marché de niche des batteries de caméras professionnels. « Nous étudions d'autres cibles et sommes en négociations exclusives avec une entreprise allemande. En juin, nous ouvrons le Portugal », confie le Pdg qui prévoit un retour à la rentabilité cette année.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?