AccueilCultureEnchèresUne vente aux enchères exceptionnelle à Lyon : Combas, Chiparus et Linossier à l'Hôtel d'Ainay

Une vente aux enchères exceptionnelle à Lyon : Combas, Chiparus et Linossier à l'Hôtel d'Ainay

Florilège d'artistes au catalogue de la vente du 12 mars sous le marteau de Maîtres Conan et Belleville. Peinture et dinanderie occuperont le devant de la scène avec Robert Combas et Claudius Linossier à l'honneur.
Une vente aux enchères exceptionnelle à Lyon : Combas, Chiparus et Linossier à l'Hôtel d'Ainay
DR - Plein de face. Plein de taches. Plein la gueule. Presque abstrait, acrylique par Robert Combas estimée 80 000/120 000 €

CultureEnchères Publié le ,

Robert Combas (né en 1957) est un artiste prolixe. Nombreuses sont les collections d'art contemporain comptant l'une de ses œuvres.

Est présenté samedi 12 mars à l'Hôtel d'Ainay un tableau majeur de cet artiste daté de 1987 et de dimensions imposantes à savoir 154 x 197 cm. Intitulé Plein de face. Plein de taches. Plein la gueule. Presque abstrait, cette acrylique sur toile est attendue entre 80 000 et 120 000 €.

Vidéo / La présentation d'une vente à ne pas manquer

Des sculptures aussi...

Dans la même vente, Rue de village, vers 1917-1918, unehuile sur toilepar Maurice de Vlaminck (1876-1958) devrait également retenir l'attention des acheteurs à partir de son estimation annoncée entre 20 000 et 30 000 € tout comme ce Cabaret du Lapin Agile en hiver, une gouache sur carton de Maurice Utrillo (1883-1955) estimée quant à elle 30 000/50 000 €.

Au chapitre des sculptures, gros plan sur ce Bal costumé, une chryséléphantine en bronze et ivoire par Demeter H. Chiparus (1886-1947). Sur son socle classique en onyx, ce couple de danseurs costumés est attendu entre 35 000 et 40 000 €.

Une collection exceptionnelle de Claudius Linossier

Place enfin au plus célèbre des dinandiers, Claudius Linossier (1893-1953) avec un très bel ensemble de tout premier ordre provenant de l'ancienne collection Claudius Linossier puis M. et Mme fila, légataires testamentaires de l'artiste.

Parmi cet ensemble, on retient un vase sphérique à col évasé sur petit talon annulaire en dinanderie de maillechort, vase à patine brune et argentée sur fond noir estimé 5 000/8 000 € mais aussi cet important plat circulaire à fond creux en dinanderie de maillechort martelé et décor central en incrustation de métal argenté et de cuivre pour lequel il faudra engager 3 000 à 5 000 €

Samedi 12 mars à 14 h 30, Hôtel d'Ainay (Lyon 2e).

Lancer le diaporama3 photos

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?