AccueilGastronomie / VinsUne tête de veau d'anthologie

Une tête de veau d'anthologie

Une tête de veau d'anthologie
Photo : Michel GODET - Gérard et le chef Boulud reçoivent la médaille d'or des Toques Blanches Lyonnaises

Art de vivreGastronomie / Vins Publié le ,

« Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ». La traduction prend tout son sens dès que l’on franchit le seuil de cette discrète maison lyonnaise, connue d’une poignée d’initiés. Quoi que… Ainsi, début janvier c’est le chef français étoilé Daniel Boulud,installé aux USA, qui a fait honneur à ce bistrot gourmand, où règnent de concert gastronomie, convivialité et gentillesse.

Il est vrai que l’alerte GérardSénélar, tutoyant les 84 ans, préside, avec son épouse Anick, aux destinées de cet établissement traité à la sauce bouchon et à l’esprit bistrot. Alors que d’aucuns passent leur retraite à la pêche ou à jouer au Scrabble, Gérard a lui ouvert Carpe Diem en 2001, histoire de ne pas perdre la main après des dizaines d’années de gastronomie entre Rhône et Saône, et surtout de continuer à régaler clients et amis.

Répétons-le, on ne vient pas au Carpe Diem par hasard, mais sur recommandation pour y tutoyer quelques lyonnaiseries militantes, en première place desquelles la tête de veau tient le haut du pavé. Une recette paternelle maison, véritable ode au patrimoine gastronomique national (oui Monsieur !).

Préparée dès potron-minet par le chef (seul en cuisine !), la tête à plat du jeune bovin est raclée à la main, découpée et alternée de morceaux tendres, gélatineux ou encore viandards, avec la langue, ayant subi les affres de 4 heures de cuisson. Ajoutez à cela des rondelles de carottes colorées et des pommes de terre bien fermes et bien cuites et vous aurez de quoi saucer votre ravigotte maison légèrement vinaigrée avec… (secret !).

Tous les plats sont gagnants et généreux. « On est là pour faire plaisir à nos clients », s’excuse presque Anick avec sa gentille discrétion, toujours à l’écoute. Quelques mentions particulières également avec la noix ou le jarret de veau en cuisson longue, le poulet fermier rôti de l’Ain, le boudin aux pommes, la blanquette de veau, le gras double à la lyonnaise, voire les pieds paquet pour des clients marseillais en quête d’authenticité !

Tout aussi généreux, voire plus encore : la crème caramel de jadis, le vacherin minute géant ou encore le baba au rhum.

Une véritable cuisine maison, fraîche et du jour qui vaut plus que le détour.

Carpe Diem

56, rue Molière - Lyon 6e

Tél. 04 72 75 91 54

Ouvert à midi du lundi au vendredi, le soir sur réservation

Plat du jour à 13,50 € - Tête de veau à 23 €

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?