AccueilEconomieLa Start-up qui change votre quotidienUne start-up de Neuville-sur-Saône veut développer la publicité dans les ascenseurs

Une start-up de Neuville-sur-Saône veut développer la publicité dans les ascenseurs

La start-up basée à Neuville-sur-Saône, propose à ses clients de communiquer via un écran dans les ascenseurs, un lieu où l’audience est forcément captive.
Les écrans diffusant la publicité sont installés principalement dans les immeubles résidentiels.
© DR - Les écrans diffusant la publicité sont installés principalement dans les immeubles résidentiels.

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

Exit les panneaux 4X3 ou les prospectus dans les boîtes à lettres… La régie publicitaire Talpad diffuse des messages sur des écrans installés dans les cabines d’ascenseur de bâtiments essentiellement résidentiels mais aussi tertiaires.

Pour convaincre les copropriétés d’accueillir ses écrans, Talpad met en avant plusieurs arguments. "Nous laissons deux messages sur six aux copropriétaires pour qu’ils communiquent sur la date de la prochaine assemblée générale ou d’une intervention technique. Les résidents peuvent aussi faire une annonce pour du baby-sitting ou le don d’un meuble. Nous proposons une nouvelle plateforme de communication, sorte de réseau social de l’immeuble, pour créer du lien entre les habitants", explique le dirigeant-fondateur Gaëtan Héritier qui a également prévu un argument financier.

En effet, Talpad reverse en moyenne 20 % à 25 % du chiffre d’affaires réalisé dans le bâtiment et permet ainsi aux copropriétaires d’économiser environ 5 % sur leurs charges annuelles.

Publicité dans les ascenseurs : Talpad vise 500 à 700 écrans fin 2022

La solution offre aussi certains avantages pour les annonceurs. "Les commerçants de proximité comme les restaurateurs et les métiers de bouche touchent directement les clients de leur zone de chalandise. Il est même possible d’adapter le message aux occupants de l’immeuble", fait valoir Gaëtan Héritier. Le tarif de l’encart publicitaire est fixé selon l’audience réelle car Talpad évalue en amont le trafic.

Basée dans la pépinière d’entreprises de Neuville-sur-Saône, la start-up de trois personnes compte installer 500 à 700 écrans d’ici la fin de l’année, en région lyonnaise et à Rennes. A moyen terme, un développement dans le Sud et en région parisienne est envisagé.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?