AccueilSpectacle vivantUne singulière forêt sur la scène du théâtre de la Renaissance

Une singulière forêt sur la scène du théâtre de la Renaissance

La Mâchoire 36, quel drôle de nom pour une compagnie ! Tout comme Une forêt en bois … construire est un drôle de titre pour un spectacle.
Une singulière forêt sur la scène du théâtre de la Renaissance
Mathieu Rousseau - Une forêt en bois... construire

CultureSpectacle vivant Publié le ,

C'est que les deux fondateurs de la compagnie, Estelle Charles, metteuse en scène-comédienne et Fred Parison, plasticien-constructeur-scénographe n'aiment rien tant que bricoler des spectacles étranges.

Toujours en quête de nouvelles formes, le plus souvent faites de bric et de broc, ils revendiquent le bricolage et le do it yourself (diy comme on dit aujourd'hui) comme mode de création.

Ici, l'enjeu était de rendre hommage à la forêt sur un plateau, pour cette pièce créée en 2016 au Théâtre Gérard Philipe de Frouard, Scène conventionnée pour les formes animées et la marionnette.

Théâtre visuel et d'objet, cette forêt est un objet théâtral non identifié. C'est également un hommage à l'art brut et au plaisir de fabriquer avec quelques planches et beaucoup d'imagination.

Seul en scène, Sylvestre (au prénom soigneusement choisi) est une sorte de Candide de la forêt. Il va s'efforcer de brosser son portrait d'une forêt, la sienne.

Il se réinvente un monde poétique, beau et fou. « A travers ses mains, et son regard, tout devient plus beau ou plus étrange. (…) Il la fabrique à son image et nous révèle ainsi une vision poétique et surréaliste du monde. » expliquent les deux artistes. On ne demande qu'à découvrir…

Théâtre de la Renaissance, 25 et 26 février, www.theatrelarenaissance.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?