AccueilUne saison estivale contrastée

Une saison estivale contrastée

La fréquentation hôtelière dans la Métropole durant l'été affiche un bilan mitigé. Les hôteliers et restaurateurs, qui font souvent appel à des extras pour faire face aux pics d'activité, peuvent désormais compter sur l'application HelloExtra.
Une saison estivale contrastée

Publié le ,

L'accueil de l'Euro à Lyon en juin 2016 avait été fort profitable aux hôtels qui tournaient à plein régime. Aussi, en 2017, la baisse de fréquentation était-elle prévisible. Avec un taux d'occupation de 75 %, le prix moyen a chuté de 22,3 % sur la même période. Néanmoins, la Métropole de Lyon a enregistré de bonnes performances sur les week-end, confirmant sa position de meilleure destination européenne city break.

En juillet, ce sont les établissements trois étoiles qui enregistrent la plus forte chute de fréquentation, de l'ordre de 15 %. En août, l'impact escompté avec l'accueil de près de 4 000 personnes pour les championnats du monde de bridge n'a pas eu lieu.

« Notre comparatif était le congrès des bibliothécaires qui s'était déroulé en août 2014 et avait eu de belles incidences sur l'hôtellerie. Cette fois, il y a eu peu de retombées, notamment en centre ville où l'on prend le pouls d'une activité touristique au plus bas niveau de l'année. » Laurent Jaumes, président des hôteliers du Rhône, souligne que la concurrence accrue de logements Airbnb fait souffrir l'économie hôtelière. Cette offre représente en effet 6 500 chambres, contre 14 000 chambres d'hôtel au sein de la Métropole. « Chaque jour, ça augmente. Airbnb représente entre 17 et 20 % de l'offre de nuitées », constate Laurent Duc, président de l'UMIH du Rhône qui s'oppose, par ailleurs, à une augmentation de la taxe de séjour.


Côté restauration, après un début d'été difficile en raison d'une actualité électorale chargée, l'activité des restaurateurs et brasseurs est semblable à celle de 2016. La météo a favorisé le contexte et les établissements ouverts en août, concentrés dans le Vieux Lyon et rue Mercière, ont fait une belle saison.

Pour recruter des extras et renforcer leurs équipes de façon ponctuelle, les hôteliers et restaurateurs bénéficient dorénavant de l'application HelloExtra, mise au point par Victor Penhoat. Le jeune Lyonnais était encore étudiant à Vatel lorsqu'il a mis au point ce logiciel qui permet de croiser l'offre et la demande. « HelloExtra simplifie les démarches administratives et professionnalise le statut d'extra. » A ce jour, 270 professionnels lyonnais l'utilisent et 3 025 extras sont référencés.

A.G.-P.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 15 janvier 2022

Journal du15 janvier 2022

Journal du 06 janvier 2022

Journal du06 janvier 2022

Journal du 01 janvier 2022

Journal du01 janvier 2022

Journal du 23 décembre 2021

Journal du23 décembre 2021

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?