AccueilEnchèresUne œuvre majeure de Jean-Louis Demarne chez Conan auction

Une œuvre majeure de Jean-Louis Demarne chez Conan auction

Soleil couchant vue sur la Suisse, une huile sur toile de Jean-Louis Demarne est au catalogue de la grande vente proposée le dimanche 7 février par la maison Conan Auction à l'Hôtel d'Ainay.
Une œuvre majeure de Jean-Louis Demarne chez Conan auction
D.R. - " Soleil couchant vue sur la Suisse " est estimé entre 30 000 et 40 000 EUR

CultureEnchères Publié le ,

Présents dans des collections aussi prestigieuses que celles du Louvre, du Musée Royal de Bruxelles, des Musées de Moscou et de Saint-Pétersbourg mais aussi de la Wallace Collection à Londres, les tableaux de Jean-Louis Demarne font référence en matière de préromantisme. Elève du peintre d'histoire Gabriel Biard, cet artiste s'inspire très tôt des peintres hollandais des XVIIe et XVIIIe siècles très en vogue à Paris dans les années 1780.

L'œuvre présentée le 7 février par Maître Cécile Conan-Fillatre est d'ailleurs très inspirée dans le traitement des ciels et personnages du travail de Jan Both et Nicholas Berchem. De dimensions remarquables (86 x 129 cm), ce Soleil couchant vue sur la Suisse, tel que l'a nommé Jacques Watelin dans son catalogue raisonné consacré à Demarne est estimé entre 30 000 et 40 000 €.

Egalement au catalogue, des céramiques comme cette superbe chocolatière en porcelaine dure à décor polychrome d'un semis de barbeaux entre des filets d'or. Bien marquée de la lettre date FF pour 1783 mais aussi de la marque du peintre Taillandier, cette chocolatière haute de 13 cm est attendue entre 2 500 et 3 000 €.

Curiosités pour suivre avec un grand cabinet en placage de ronce de noyer, ivoire et bois exotique. A noter la marqueterie de couronnes fleuries et les filets dessinant des perspectives pour ce cabinet du XVIIe doté de multiples tiroirs dont quelques-uns secrets pour lequel il faudra engager 10 000 à 12 000 €. Pour clore enfin ce survol, gros plan sur un très beau bas-relief en chêne sculpté représentant la Nativité sur un fond d'arcatures, travail des Flandres datant de la fin du XVIème - début du XVIIème siècle estimé quant à lui entre 4 000 et 5 000 €.

Conan Auction, Hôtel d'Ainay, dimanche 7 février à 14 h 30, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.conanauction.fr

Armagnac, or et bois laqué chez Artcurial

Pour la première grande vente de la saison 2016, Maîtres Michel Rambert et Agnès Savart, Artcurial Lyon, proposent un catalogue aussi divers que varié dans lequel on retient des alcools rares comme cette bouteille d'armagnac du Collectionneur datée de 1939 et marquée J. Dupeyron, Condom pour une estimation établie entre 300 et 400 € mais aussi des pièces d'or telles cette monnaie du Mexique d'un poids de 41,5 g (dont 37,5 g d'or pur) bien marquée sur la tranche « Libertad independencia », attendue entre 700 et 600 €. Au chapitre de l'Asie, on retient une belle boîte chinoise à pique-nique en bois laqué estimée 150 / 200 € tandis que les amateurs apprécieront ce sac de battue en cuir en bon état estimé quant à lui entre 100 et 200 €.

Artcurial Lyon, jeudi 4 février à 14 h 30, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.rambert.fr

Textiles et papiers peints panoramiques au Nouvel Hôtel des Ventes

Chapitre 4 des ventes consacrées aux étoffes, costumes et archives textiles chez de Baecque & Associés le jeudi 4 février avec, en sus, un volet relatif aux papiers peints panoramiques. Beau volet d'ailleurs dans lequel la signature de la Maison Zuber à Rixheim tient une place prépondérante, avec notamment Les Zones terrestres, superbe impression polychrome ayant nécessité 2 050 planches dessinées par E. Erhmann et T. Schuler en partie détruites durant la Seconde Guerre mondiale. Si l'édition originale de ce panoramique date de 1855, l'exemplaire présenté le 4 février date lui du début du XXe siècle et comprend seulement 27 des 31 lés du décor d'origine. Chaque lé mesure 57 x 350 cm et représente au fil de la lecture la mer glaciale, la Suisse, l'Algérie ou encore le Canada. Incomplet des planches 19 à 22, il est quand même estimé entre 5 000 et 8 000 €.

Autre trésor de cette vente, une exceptionnelle robe volante vers 1730 qui pourrait bien être la robe de Françoise de la Chaize d'Aix, épouse de Pierre-François de Montaigu, ambassadeur de Louis XV à Venise, pour laquelle on attend 8 000 à 12 000 €.

De Baecque & Associés, jeudi 4 février à 14 h 30, catalogue complet et horaires d'expositions sur www.debaecque.fr

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?