AccueilCollectivitésUne nouvelle voie pour les travailleurs handicapés

Une nouvelle voie pour les travailleurs handicapés

L'ESAT Gallieni de Villeurbanne diversifie ses activités artisanales historiques. Equipé d'une salle blanche, il réalise le conditionnement de produits cosmétiques et parapharmaceutiques.
Une nouvelle voie pour les travailleurs handicapés

Collectivités Publié le ,

Etablissement et service d’aide par le travail, l’ESAT Gallieni, créé en 1883, accueille 90 personnes adultes handicapées, déficients visuels ou intellectuels. Il les accompagne dans leur parcours de vie par des activités professionnelles, traditionnellement axées sur le cannage et le rempaillage et désormais ouvertes aux secteurs industriels avec le conditionnement et notamment la destruction d’archives et de documents officiels et administratifs. Ainsi, chaque mois dix tonnes de papiers broyés au centre Gallieni sont destinées à être recyclées. Une activité bien rôdée qui le démarque des autres ESAT.
« Au sein de la Métropole, une quinzaine d’ESAT pratiquent le conditionnement. Nous avons voulu nous différencier et disposer d’un savoir-faire supplémentaire qui nous permette de trouver de nouveaux débouchés », explique Alain Reynaud, président du centre Gallieni. Aussi, depuis le mois de mai 2016, une nouvelle activité a vu le jour avec la réalisation d’une salle blanche certifiée ISO 6. Au sein de cet espace propre respectant des règles d’hygiène strictes, douze personnes peuvent effectuer le conditionnement des produits sensibles, tels que les compléments alimentaires, les produits cosmétiques et le dispositif médical. Equipées de blouses, charlottes et gants, toutes ont été formées aux Bonnes Pratiques de Fabrication (BPF) au sein d’un laboratoire pharmaceutique. « La découverte de ce milieu a suscité beaucoup d’enthousiasme. C’est très valorisant pour nos usagers qui ont tous un projet individualisé avec, pour la plupart, un objectif d’inclusion dans le milieu ordinaire », précise Cédric Bajard, chef de service ESAT.
L’étiquetage a lieu dans la salle grise voisine et le stockage est sécurisé dans un local attenant. Cet ensemble, qui apporte une vraie valeur ajoutée au centre Gallieni, est le fruit d’un investissement de 400 000 € Au cours de cinq dernières années, près de 3 M € ont été engagés dans la réhabilitation des services administratifs et des 41 chambres du foyer d’hébergement.
Situé en plein cœur de Villeurbanne, l’ESAT dispose d’une technicité et de compétences adaptées à ses nouveaux métiers. Elle a obtenu la certification Cosmos et Ecocert, garantissant un strict respect des normes.

A.G.-P.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?