AccueilCollectivitésUne nouvelle équipe pour Lyon 2

Une nouvelle équipe pour Lyon 2

La nouvelle présidente de l'Université Lumière Lyon 2 a présenté une partie des vice-présidents qui composent son équipe rapprochée. Avec au programme, de multiples dossiers à traiter.

Collectivités Publié le ,

Élue le 25 avril dernier avec 19 voix sur 29, Nathalie Dompnier est devenue la première femme présidente de l'Université Lumière Lyon 2 (lire notre édition du 30 avril, page 9). A ses côtés, une équipe fraîchement élue par le conseil d'administration sur proposition de la présidente, soit Eva-Marie Goepfert, vice-présidente en charge de la communication et de l'action culturelle, Yannick Chevalier, vice-président en charge de l'égalité et de la vie citoyenne, Daniel Urrutiaguer, vice-président en charge des ressources budgétaires, Eddy Manas, vice-président en charge de la vie institutionnelle, Jim Walker, vice-président du conseil d'administration et en charge des relations internationales, et Florence Debord, vice-présidente en charge des personnels et des conditions de travail. A l'exception de cette dernière, tous accèdent à leur premier mandat. Les vice-présidents en charge de la formation et de la recherche seront élus à la fin du mois de mai.

Une série de dossiers "urgents" les attend. En premier lieu, une relecture de l'offre de formation de l'université, initiée par l'ancienne équipe selon un calendrier quadriennal imposé par le ministère de l'Enseignement supérieur. A la rentrée 2016, l'enseignement de Lyon 2 sera réparti entre 14 portails de formation donnant accès à plusieurs mentions de licence. Mais la présidente souhaite " revoir les modalités de certaines de ces offres, notamment le retour d'une 2e langue en licence ".
Elle souhaite également relancer la construction de la bibliothèque universitaire du campus de Porte des Alpes. " Nous souhaiterions construire un nouveau bâtiment en revenant aux fondamentaux du projet, à savoir une ouverture de la bibliothèque sur l'extérieur ", poursuit la présidente.
Elle doit aussi statuer sur le devenir de l'Institut des sciences de l'homme (ISH), une structure co-pilotée par de multiples acteurs (Lyon 2, Lyon 3, CNRS, ENS de Lyon…) dont Lyon 2 est le principal pourvoyeur de collaborateurs. Nathalie Dompnier préconise un passage sous la tutelle de l'Université de Lyon.
D'autres chantiers seront dévoilés au cours des prochains mois.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?