AccueilCollectivitésL'industrie comme élément d'attractivité de la métropole lyonnaise

L'industrie comme élément d'attractivité de la métropole lyonnaise

L'industrie comme élément d'attractivité de la métropole lyonnaise
Jean-Charles Foddis, directeur exécutif de l'Aderly

Collectivités Publié le ,

« Le succès de l'Aderly, c'est avant tout celui d'un territoire, qui séduit les entrepreneurs, y compris à l'étranger », constate avec joie David Kimelfeld. Un territoire porté par sa capitale, mais qui n'oublie pas ses bordures, comme le confirment les chiffres d'implantation validées en 2018 : 6 entreprises implantées sur le territoire de Saint-Etienne Métropole, 4 sur le territoire de la CAPI, 2 sur la Plaine de l'Ain. « Les actions que nous avons engagées en ce sens depuis 3 ou 4 ans commencent à payer », confirme Jean-Charles Foddis, le Directeur exécutif de l'Aderly.

« Le socle de cette attractivité c'est l'industrie, poursuivent-ils de concert. Sans ces fondations anciennes et solides, nos filières santé, chimie, numérique… ne connaitraient pas une croissance aussi forte et aussi durable. » Une croissance qui ne demande qu'à se prolonger selon Emmanuel Imberton, à condition de ne pas négliger les pistes d'amélioration qui permettraient d'aller encore plus loin à l'avenir. A commencer par celles qui sont liées à la desserte de certains territoires.

« La problématique de l'A45 pèse incontestablement sur le développement de Saint-Etienne Métropole. Avec une meilleure accessibilité, il est clair que la donne s'en trouverait changée », affirme le Président de la CCI Lyon Métropole Saint-Etienne Roanne, qui attend maintenant un geste fort du président de la République sur ce dossier.

« L'avenir proche passera aussi par de nouvelles actions sur les filières internationales », conclut Jean-Charles Foddis. Et de citer le Royaume-Uni, le Japon et la Chine.

L'année 2018 de l'Aderly en chiffres

- 116 implantations, soit une augmentation de 12,5 %

- 51 entreprises étrangères implantées, dont 7 entreprises chinoises, soit autant que les entreprises allemandes

- 22 entreprises industrielles implantées, contre 15 en 2017

- 6 entreprises implantées sur le territoire de Saint-Etienne Métropole

- 4 entreprises implantées sur le territoire de la Communauté d'Agglomération Portes de l'Isère

- 2 entreprises implantées sur le territoire de la Plaine de l'Ain

- 2 555 créations d'emplois programmées à 3 ans, soit une augmentation de 18 %

- 762 créations d'emplois programmées à 3 ans dans les 33 entreprises numériques nouvellement implantées

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?