AccueilServicesWoonoz offre une formation à la cybersécurité

Woonoz offre une formation à la cybersécurité

Woonoz, qui est notamment à l'origine du projet Voltaire, (apprentissage de l'orthographe pour les scolaires), propose, avec Inquest (conseil et management des risques de l'IT et du Cyber) un module de formation pour tous types d'entreprises et services publics sur le cyber risque. Proposition gratuite pendant le confinement. Le point avec Charles-Henry de La Londe, responsable communication et marketing chez Woonoz.
Woonoz offre une formation à la cybersécurité
DR

EconomieServices Publié le ,

D'où part votre idée de formation offerte ?

C'est notre contribution solidaire dans la crise. Le télétravail généralisé crée des failles majeures pour les cybercriminels. L'exposition au risque dépend principalement du comportement des salariés qui travaillent à leur domicile. Woonoz, expert en Ancrage Mémoriel® de réflexes, a sollicité un partenariat avec Inquest (groupe Stelliant), spécialiste en gestion des risques IT et cyber, pour mettre gratuitement à la disposition des employeurs et des acteurs de l'assurance son parcours de formation en ligne « cybersécurité ». Cette initiative bénéficie du soutien de la CPME Aura (Confédération des petites et moyennes entreprises, Auvergne-Rhône-Alpes). Inquest a contribué à l'actualisation du contenu au contexte de confinement pour un parcours adapté aux besoins des équipes et des employeurs.

Quels sont les risques ?

Souvent mis en place dans l'urgence pour permettre la continuité de l'activité, le télétravail généralisé peut constituer une faille majeure, quelle que soit la robustesse des pare-feu existants. Le wifi domestique, l'accès par les enfants, la réorganisation des procédures internes, un état de confusion et d'anxiété, tout participe actuellement aux risques d'intrusion, de détournement ou de fraude. En témoignent la recrudescence des attaques par phishing, par rançongiciels, par déni de service (attaques massives de serveurs), des fraudes par courriel ou par téléphone. 42 % des entreprises ont déjà subi une ou plusieurs attaques ou tentatives d'attaques informatiques; un tiers changent leurs mots de passe peu régulièrement, soit tous les 6 à 12 mois ; 17 % des entreprises seulement sont assurées contre les attaques informatiques.

Quels sont les bons réflexes à adopter ?

Rempart ou cheval de Troie, le bon réflexe d'un seul collaborateur peut faire la différence, quand on sait que 4 attaques sur 5 sont introduites par les utilisateurs eux-mêmes. Plus qu'une sensibilisation aux bons réflexes, une formation personnalisée permet de réduire l'exposition de l'entreprise au risque cyber. Capitalisant sur une formation déployée avec succès chez Bureau Veritas, Groupama ou encore Webhelp Payment Services. Cette proposition est un complément efficace aux ressources mises à disposition sur le portail cybermalveillance.gouv.fr et le contenu de la formation est conforme aux recommandations publiques. Il se développe en 5 chapitres, et ne nécessite que 30 à 50 minutes pour maîtriser 29 points clés, dont des réflexes de base comme se méfier des pièces jointes, des transferts de fonds, activer les VPN, l'usage de la webcam (poser une pastille hors utilisation)…

www.woonoz.com/solidarite-cybersecurite​

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?