Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Une exposition pour mieux comprendre l'eczéma atopique

le - - Santé

Une exposition pour mieux comprendre l'eczéma atopique
SHUTTERSTOCK

La dermatite atopique (ou eczéma atopique) affecte lourdement les adultes. Elle fait souffrir et isole socialement. Pour mieux comprendre, une exposition itinérante fait le tour de France. Elle fera étape à Lyon, le 21 septembre.

« La dermatite atopique est une maladie inflammatoire de la peau due à une altération de la barrière cutanée », explique le Dr Audrey Nosbaum, dermato-allergologue à l'hôpital Lyon-Sud des Hospices Civils de Lyon. « La peau devient très sèche et rouge. Les patients nous expliquent ressentir comme du feu dans la peau, ce qui indique bien la nature très intense de cette affection. » Au total, plus de 2,5 millions d'adultes sont concernés en France.

C'est peu connu, mais l'eczéma atopique est l'une de ces maladies qui rendent le quotidien insupportable, notamment dans les formes modérées à sévères. « Les patients se grattent sans cesse avec une altération de la qualité de vie qui peut devenir très importante. Certains ont un sommeil extrêmement perturbé. A tel point qu'un patient sur deux va mal dormir plus de 5 nuits par semaine. De l'anxiété et des troubles dépressifs sont aussi fréquemment rapportés en lien avec la maladie. » Ce n'est pas tout : les lésions rouges et suintantes s'affichent au regard des autres. « C'est une maladie qui met à mal l'estime de soi », souligne le Dr Audrey Nosbaum. « Les patients nous parlent régulièrement de leurs difficultés affectives et de couple. Sans oublier également l'impact professionnel. »

« L'eczéma atopique fait son expo » sera l'occasion de mieux appréhender ce quotidien avec une telle maladie de peau. Toute la journée du 21 septembre à Lyon (place Antonin-Poncet), vous pourrez vivre une expérience au cœur de votre ville, mais aussi échanger avec des professionnels de santé et des associations de patients. Cette exposition itinérante est organisée par l'Association française de l'eczéma, la Fondation pour la dermatite atopique et Sanofi Genzyme, avec le soutien scientifique de ResoEczéma et de la Société française de dermatologie.

Pour le Dr Audrey Nosbaum, « cette exposition est la bienvenue dans la mesure où cette pathologie est sous-estimée, notamment par les proches qui ne se rendent pas compte de l'impact de la maladie au quotidien. Là, ils pourront se plonger au cœur du ressenti des patients et mieux comprendre ce qu'ils vivent. ». Le Dr Audrey Nosbaum se veut optimiste pour les malades souffrant des formes sévères de la maladie et en échec thérapeutique (près d'1 patient sur 2 n'obtient pas de réponse satisfaisante à son traitement) : « En terme de traitement, nous vivons actuellement une révolution, avec l'arrivée de nouveaux médicaments ». Pour davantage d'informations sur l'exposition, consultez le site www.dermatite-atopique.fr.




Fabien RIVIER
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer