AccueilEconomieUne entreprise lyonnaise invente la barrière de péage et de parking incassable

Une entreprise lyonnaise invente la barrière de péage et de parking incassable

Basé à Limonest et spécialisé dans les produits de sécurisation, de fermeture périmétrique et de gestion des flux, le groupe LBA a développé une lisse incassable pour les barrières de péage et de parkings.
Une entreprise lyonnaise invente la barrière de péage et de parking incassable
Simon Grass - La nouvelle lisse Flex résiste à plus de 1 000 chocs.

Economie Publié le ,

"L’innovation a toujours fait partie de notre ADN. Nous innovions beaucoup à partir de notre expérience et de notre savoir-faire, mais pendant la crise sanitaire, nous avons davantage travaillé avec nos clients installateurs et utilisateurs", explique Hélène Lorenzi-Hardouin, directrice générale adjointe du groupe LBA qui fabrique l’intégralité de ses produits dans ses usines à Limonest et à Roquemaure à côté d’Avignon.

LBA, un fort développement dans le secteur urbain

L’entreprise a ainsi mis au point une nouvelle lisse incassable pour les barrières d’autoroutes ou de sortie de parking. "Une lisse classique en aluminium ou en carbone casse après 10 chocs tandis que la lisse Flex, grâce au matériau et à la conception mécanique, résiste à plus de 1 000 chocs. Cette innovation permet à nos clients de réduire leurs opérations de maintenance et donc leurs déplacements", souligne Hélène Lorenzi-Hardouin.

Pour répondre aux besoins des collectivités nés de l’essor des nouvelles mobilités, le groupe LBA développe aussi des solutions de gestion des modes doux. L’espace public doit être réaménagé et équipé de dispositifs assurant la gestion de flux et la sécurisation. En milieu urbain, les objets deviennent également de plus en plus multi-usages.

"Nos bornes anti-véhicules bélier permettent de protéger, mais ce sont aussi des éléments de mobilier urbain pour s’asseoir, recharger son smartphone, dépolluer l’air… », ajoute la directrice adjointe qui affirme que « l’urbain est un axe stratégique de développement".

40 % de chiffre d'affaire à l’export d’ici 5 ans

Avec ses innovations de rupture et ses concepts pour accompagner la ville de demain, la PME de 140 salariés s’ouvre de nouvelles perspectives à l’international. "Aujourd’hui, nous enregistrons 30 M€ de chiffre d’affaires, dont 15 % à l’export. D’ici 5 ans, nous prévoyons de doubler notre chiffre d’affaires avec une part de 40 % à l’export", indique Hélène Lorenzi-Hardouin.

Au printemps dernier, le groupe LBA s’est implanté en Espagne en créant la filiale LBA Spain qui sert de passerelle vers les marchés sud-américains. De nouveaux jalons devraient bientôt être posés à l’étranger. Croissance endogène, accords de distribution, rachats… toutes les options sont possibles.

Pour mettre en œuvre son plan de développement, l’entreprise familiale dirigée par Grégoire Harhoura a réalisé cet été une levée de fonds de 40 M€, dans le cadre d’une opération de LBO menée par iXO Private Equity.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?