AccueilEconomieEntreprise de la semaineUne entreprise familiale centenaire

Une entreprise familiale centenaire

.
Une entreprise familiale centenaire
© : DR - Stéphane et Guillaume Targe

EconomieEntreprise de la semaine Publié le ,

Stéphane, 46 ans, et Guillaume, 44 ans, respectivement Pdg et Dg de Targe, représentent la 4ème génération à la tête de l’entreprise. Tout a commencé en 1907, lorsque leur arrière-grand-père Gabriel, ancien salarié d’une verrerie de Givors, rachète un fonds de commerce place du Pont, depuis devenue Place Gabriel Peri. « Il a vitré la Halle Tony Garnier, rappellent avec leur fierté les deux frères. » Le chiffre 2 fait partie des gènes de l’enseigne, installée depuis 1930 à l’angle des rues de Marseille et de l’Université. D’abord leurs grand-père et oncle Claude et Jean Targe qui vendent les premiers pare-brise automobile en verre plat et transparent. Ils équiperont l’Hôpital Edouard-Herriot.


Dopé par la reconstruction après la guerre, le marché va connaître un bouleversement important. La mise au point, par l’Anglais Pilkington, du float-glass qui permet d’obtenir de grandes surfaces parfaitement transparentes, va changer la donne. Les manufacturiers refusant de livrer le verre en petites quantités, seuls résistent ceux qui ont des capacités de stockage. Parmi eux Targe qui devient grossiste pour les vitriers indépendants. Le verre trempé et feuilleté à la fin des années 60, le double vitrage après le choc pétrolier va faire le lit de la 3ème génération, Bernard et André Targe, qui laissera les commandes à la fin des années 90. Le bilan est éloquent. « En un siècle, quelque 2 000 collaborateurs, issus de trois continents, représentant 18 nationalités, ont travaillé dans l’entreprise », conclut Stéphane Targe.

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?