AccueilActualitéLa métropole de Lyon prône l'emploi inclusif

La métropole de Lyon prône l'emploi inclusif

Lancement de la 2e édition d'Objectif inclusion emploi, organisée par la métropole de Lyon le 5 avrilau Grand Hôtel Dieu. Au programme : des animations basées sur le recrutement des personnes en situation de handicap
La métropole de Lyon prône l'emploi inclusif
Cheyenne GABRELLE - Jeu de saynètes lors de la 2e édition de l'événement Objectif Inclusion Emploi, au Grand hôtel Dieu à Lyon, le 8 avril.

Actualité Publié le ,

Adressé aux TPE et PME, cet événement a pour but d’intégrer "une véritable inclusion dans l’emploi afin de lutter contre les discriminations", énonce Émeline Baume, vice-présidente de la Métropole de Lyon, en charge de l’économie et de l’emploi.

Afin de "bouger les lignes", les collectifs tels que APAJH fédération, APF France handicap, Mutualité Française et d’autres institutions, offrent des outils gratuits pour tous les recruteurs. Les entreprises peuvent aussi adhérer à la Charte des 1 000. Pour Pascal Blanchard, vice-président de la métropole de Lyon en charge de la santé, "l’inclusion est une notion de solidarité. Les entreprises doivent intégrer les personnes en situation de handicap". Pour ce faire, les collectifs proposent aux établissements de réhabiliter les espaces, accessibles à toutes les personnes à mobilité réduite, ou en situation de handicap pour diverses raisons. Yvan Patet, président du groupe EM2C, souligne son investissement pour le projet territorial "D-side" à Décines, mis en place en 2019.

Présentation de la 2e édition Ojectif Inclusion Emploi,
vendredi 8 avril au Grand Hôtel Dieu, à Lyon

Des jeux de rôles pour marquer les recruteurs

De manière à rendre plus attractive la matinée, les organisateurs ont mis en place des saynètes sur le processus de recrutement pour une personne a priori handicapée. Les séquences sont décryptées par Nadia Labcheg de Cap Emploi et Gabriel Charland, responsable des activités et services à Messidor.

"Plus on donnera des informations claires, et mieux ce sera"

Une soixantaine de personnes dont des recruteurs assistent au spectacle, joué par trois comédiens de la compagnie Zeotrope. Tout est traduit en langue des signes par deux traducteurs. L’experte de Cap emploi précise aux employeurs les modalités d’annonces, " plus on donnera des informations claires, et mieux ce sera." Au lieu d’écrire "pause méridienne", les experts conseillent d’écrire plutôt "la pause de midi".

L’événement est rythmé par la présentation du film Hymne à l’inclusion de Tatiana Ayme, déléguée générale adjointe de l’association régionale des missions locales d’Île-de-France, ainsi que par l’intervention de Jean-Christophe Guidollet, responsable de Capucine et Gaston, traiteur bio et social pour les personnes en situation de handicap.

« Mon handicap sert à inclure les autres personnes en situation de handicap »

Sur ces dernières paroles, qui en ont ému plus d’un dans la salle, Jean-Baptiste Hibon, psychosociologue clôture la 2e édition Objectif inclusion emploi.

Lancer le diaporama6 photos

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?