AccueilActualitéUne bouée de sauvetage pour le musée Tony Garnier

Une bouée de sauvetage pour le musée Tony Garnier

Une bouée de sauvetage pour le musée Tony Garnier

Actualité Publié le ,

Parce qu'elle avait émis le souhait de voir se professionnaliser le musée Tony Garnier, la ville de Lyon a accepté de lui porter une contribution financière au fonctionnement de 90 000 €, soit 15 000 € supplémentaires qui devraient aider l'établissement associatif à poursuivre sa mission de service public. Soutenu également par la Région, Grand Lyon Habitat et la DRAC, il revêt une dimension sociale au cœur même du quartier des Etats-Unis construit par le célèbre architecte entre 1920 et 1933. Il jouit d'une convention triennale pour l'animation du territoire du 8earrondissement et dispose de 46 000 € de ressources propres en provenance de la billetterie et de la boutique. Les expositions thématiques d'une durée de quinze mois qu'il organise sont les outils incontournables de son dynamisme. Avec un coût parfois difficile à supporter. « L'exposition actuelle, La Vie mode d'emploi, coûte 60 000 €, et ne bénéficie d'aucun mécénat contrairement à la précédente, Sacré Béton, qui avait coûté 100 000 € mais avait reçu 75 000 € de la part des mécènes. Elle a accentué le déficit et a fait chuté les résultats. Nous avons tiré la sonnette d'alarme car le musée emploie trois salariés et deux personnes en service civique, » explique Jacques Bonniel, le président.

Ouvert six jours sur sept, le musée Tony Garnier reçoit chaque année environ 45 000 visiteurs qui viennent faire une visite guidée ou autonome des murs peints ou bien découvrir l'appartement témoin, logement des années 1930 resté intact. En raison des expositions, le budget est donc bisannuel et fluctue entre 220 000 € et 300 000 € par an. « Une année, on produit, une année on exploite », confirme Jacques Bonniel

Né d'une rencontre entre les habitants de la cité Tony Garnier et les artistes de CitéCréation, le musée a été reconnu d'intérêt général en 2003. La ville de Lyon lui accorde le titre d'équipement culturel de proximité. « Il s'inscrit au cœur d'un quartier malmené et offre un accès à la culture à tous les habitants. Le musée Tony Garnier est reconnu patrimoine du XXe siècle. » En 2019, il célébrera, aux côtés de ses partenaires locaux, les 150 ans de la naissance de Tony Garnier.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 28 mai 2022

Journal du28 mai 2022

Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?