AccueilCultureSpectacle vivantLes Frères Karamazov adaptés aux Célestins

Les Frères Karamazov adaptés aux Célestins

À découvrir, sur le plateau du théâtre des Célestins, la dernière production de Jean Bellorini, Les frères Karamazov, adaptée du roman de Dostoïevski. Une épopée polyphonique et impétueuse portée par une troupe engagée.
Karamazov
Pascal Victor - Karamazov

CultureSpectacle vivant Publié le ,

La dernière mise en scène du plus jeune directeur d'un centre dramatique national (celui du TGP de Saint-Denis) arrive sur la scène des Célestins avec une adaptation fleuve de l'ultime roman de Fiodor Dostoïevski, Les frères Karamazov.
Sacrée gageure à relever que d'adapter ce chef d'oeuvre de la littérature russe qui n'a pas fait peur à Jean Bellorini, lui qui a déjà délivré des versions plutôt convaincantes des Misérables de Victor Hugo et du Quart-Livre de François Rabelais. Créé en Avignon dans la Carrière Boulbon l'année dernière, Karamazov renoue donc avec son goût de la littérature, dans une vision qui fait la part belle au texte, dans l'âpre traduction entreprise par André Markovicz de toute l'oeuvre de l'écrivain russe qui tranche avec les précédentes. « Un travail sur la langue, rapide, fluide, une langue folle, les passions, les interrogations aussi vertigineuses rendent ivre, tout cela devra se retrouver dans l’éloquence des acteurs, dans la précision du dire » précise le metteur en scène dans sa note d'intention.
Roman policier autant que conte philosophique, Les frères Karamazov est une fresque gigantesque qui brasse les personnages et les sujets, considéré par les critiques littéraires comme le plus abouti de l'auteur de Crime et châtiment. Le metteur en scène a la délicate tache de rendre compte de ce fourmillement de personnages qui s'articulent autour des trois frères légitimes, un bâtard et leur père assassiné par l'un d'eux. De tenir en haleine un spectateur qui pourrait se perdre dans ce flot qu'est le roman de Dostoïevski et d'être un « passeur de textes ». avec, comme toujours la musique live comme support.
G.V.P.
Théâtre des Célestins, 30 mars au 7 avril, www.celestins-lyon.com

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 03 décembre 2022

Journal du03 décembre 2022

Journal du 26 novembre 2022

Journal du26 novembre 2022

Journal du 19 novembre 2022

Journal du19 novembre 2022

Journal du 12 novembre 2022

Journal du12 novembre 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?