Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Au 14 Février - Voyage culinaire

le - - Gastronomie / Vins

Au 14 Février - Voyage culinaire
DR - à recadrer !!!

Ce n'est pas à un repas que nous convie le restaurant Au 14 février, mais bien plutôt à un voyage gustatif. Évidemment, le prix est à la hauteur, mais franchement, il n'est pas usurpé compte-tenu de la qualité de la soirée passée sous les voûtes de cet endroit raffiné qui ouvert ses portes en 2017 ; après avoir longtemps été de l'autre côté de la cathédrale, dans un lieu minuscule de la rue Mourguet où il a obtenu sa première étoile du célèbre guide rouge.

Il faut dire que c'est un réel festival pour les papilles que de dîner chez Tsuyoshi Arai, Japonais tombé amoureux de la France, et découvrir 8 propositions, qui changent au fil des saisons. À condition d'accepter le jeu qui consiste à découvrir ce qu'on mange quand l'assiette arrive sur la table, le plus souvent siglée Jars, la marque drômoise de vaisselle chic. En guise d'amuse bouche, sont servies des assiettes « façon palette arc en ciel 2019 », aussi jolies que goûteuses. Soit une boule de gelée de tomate suivie d'une minuscule meringue de betterave surmontée de mousse de betterave, d'un falafel fondant et d'un petit cochon en boudin noir et biscuit absolument étonnant. L'entrée se décline en deux associations aussi intrigantes que revigorantes avec leurs saveurs qui s'entrechoquent pour donner un résultat des plus singuliers : une brochette de volaille de Bresse à tremper dans un œuf mollet à la crème de moutarde (de Dijon, s'il vous plaît) et un triangle de gaufre de pomme de terre suivi d'un splendide carpaccio de Saint-Jacques, rosace de radis, pointe de caviar osciètre et crème de raifort qui explose en bouche avec un subtil goût iodé. Tout cela arrosé d'un Viré-Clessé 2017 frais et joyeux. On ne va pas énumérer tous les plats, on se contentera de répéter que le repas chez celui qui a fait ses gammes dans un très grand restaurant tokyoïte est une expérience à ne pas manquer. Entre France et Japon, entre saveurs maritimes et saveurs terrestres, le souci du détail et le service attentionné sont au rendez-vous. Si vous aimez les nouvelles sensations, vous allez adorer !

Au 14 février

36 rue du Bœuf

69005 Lyon

formule unique à 92 €, 8 plats

ouvert du mardi au samedi, le soir uniquement




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer