AccueilCollectivitésUn toit-terrasse pour le parking Les Halles (Lyon 3e)

Un toit-terrasse pour le parking Les Halles (Lyon 3e)

Il y a tout juste 50 ans, LPA (Lyon Parc Auto) initiait la réalisation de son premier parking urbain, un silo hélicoïdal conçu par l'architecte Zummbrunnen et construit l'année suivante à côté des Halles de Lyon. Il bénéficie aujourd'hui d'un. toit-terrasse végétalisé.
Un toit-terrasse pour le parking Les Halles (Lyon 3e)
© Michel Godet 2019

Collectivités Publié le ,

Après trois années d'études et de travaux, le toit-terrasse va ouvrir au public courant juillet. Il surplombe Lyon de ses 7 étages, ne privant le parking que d'une dizaine de places de stationnement. " Endroit apaisé de respiration urbaine ", selon louis Pelaez, président de LPA, ce jardin suspendu doit devenir un spot incontournable, un « lieu totem » pour les Lyonnais (99 à la fois, au maximum) qui pourront déambuler, flâner ou rêver, mais aussi venir s'y ressourcer, y pique-niquer ou encore profiter de la buvette Fruisy « nature bien-être », de ses jus et de sa petite restauration.

A 25 mètres de hauteur, les 1 800 m2 du toit-terrasse réalisés sous la houlette de l'architecte William Wilmotte, sont à eux seuls une œuvre d'art. A l'image de celle conçue par Mengzhi Zheng : un double ruban jaune hélicoïdal " jouant la dualité, tel un cyclone apprivoisé ", qui souligne le bâtiment de bas en haut, tout en mettant en relief le jardin paysagé d'Anne-Laure Giroud, avec ses 2 200 plants et ses 25 variétés d'arbustes et de plantes, adoucissant le côté brut du silo en béton.

Au delà du toit-terrasse, les 5 M€ d'investissement de LPA ont permis de changer les ascenseurs, l'éclairage, de mettre aux normes l'accessibilité et de travailler sur le gros œuvre, l'étanchéité et la reprise des façades.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?