AccueilCultureSpectacle vivantUn Sans famille en musique

Un Sans famille en musique

La création maison du théâtre de la Renaissance arrive sur un plateau juste avant les fêtes. Il s'agit de... Sans famille, une adaptation du célébrissime roman jeunesse éponyme paru à la fin du XIXème siècle, un classique du genre.
Un Sans famille en musique
DR - Sans Famille par la compagnie Le piano dans l'herbe

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Remis au goût du jour à la fin des années 70 par une série japonaise de dessin animé intitulée Rémi sans famille, du nom du petit garçon héros de l'histoire, ce récit presque initiatique d'un jeune garçon est porté par la musique. Pas étonnant à ce compte-là que Gérard Lecointe, musicien et directeur de la Renaissance ait eu envie de l''adapter pour la musique, poursuivant ainsi son travail d'association de « textes de littérature populaire et de musique savante ». D'autant qu'il raconte que ce livre a bercé son enfance, lu par son père puis relu tout seul puis revenu avec cette envie d'adaptation.

Il ne faut pas de tromper, ce n'est pas exactement l'histoire de Rémi et Vitalis mais bien plutôt une « évocation », une succession de tableaux ponctuée de saynètes filmées, parce qu'il est impossible de tout raconter. « Un vrai scénario de film, quasiment spielbergien, un polar, littéralement » explique-t'il alors que justement sort en salle le 12 une nouvelle version cinématographique avec Daniel Auteuil dans le rôle de Vitalis réalisée par Antoine Blossier.

Réalisée par Emmanuelle Prager avec laquelle Gérard Lecointe a l'habitude travailler, l'adaptation suit le fil de l'histoire en pensant la musique. « Chaque phrase est posée sur une phrase musicale » précise Lecointe, obligeant le comédien Olivier Borle à être dans le tempo.

Le tempo de Massenet, choisi pour son sens de la description et aussi pour faire redécouvrir au public ce compositeur français du XIXème siècle, dont on connaît assez peu l'oeuvre. Sans oublier la chanson napolitaine qui tient une place importante dans le roman, le ponctuant sans cesse. Ainsi deux musiciens et deux musiciennes, seront sur scène en compagnie du comédien, tandis que des images ponctueront les séquences et que les dessins du jeune illustrateur Mickaël Dupré. À découvrir !

Théâtre de la Renaissance, 13 au 15 décembre, www.theatrelarenaissance.com

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?