AccueilCollectivitésUn nouveau lycée construit dans l'Est lyonnais pour la rentrée 2021

Un nouveau lycée construit dans l'Est lyonnais pour la rentrée 2021

Un nouveau lycée construit dans l'Est lyonnais pour la rentrée 2021

Collectivités Publié le ,

Un nouveau lycée devrait ouvrir ses portes dans l'Est lyonnais à la rentrée 2021. Une aubaine pour le secteur géographique. Selon l'Insee, d'ici à 10 ans, la région Auvergne Rhône-Alpes devrait compter 45 000 élèves supplémentaires (+11%), dont 3 500 jeunes de 15 à 19 ans rien que dans les communes de l'Est lyonnais.

Le seul lycée du secteur, situé à Décines, est déjà saturé et ne peut accueillir tous les élèves qui en font la demande, tout comme le lycée privé Sainte-Marie Lyon (Les Maristes), même s'il est installé à la Verpillière, dans le Nord-Isère, à 30 mninutes vers le sud-est. Il ne possède pas de foncier pour s'agrandir.

A la rentrée 2021, la situation pourrait se détendre avec l'ouverture du lycée Sainte-Marie Lyon de Meyzieu d'une capacité de 500 élèves. Malgré la crise sanitaire, les délais du chantier sont respectés. Il s'inscrit dans le cadre d'un appel à projet lancé il y a un an et demi par la région Auvergne-Rhône-Alpes.

18 millions d'euros d'investissement

Pour financer ce projet, le groupe d'enseignement catholique mixe fonds propres (2 M€), emprunt (8 M€), subventions (2 M€ de la Région) et mécénat d'entreprises et d'anciens élèves (2 M€) auxquels s'ajoutent encore 2 M€ en aide du diocèse de Lyon. Le terrain a été cédé gracieusement par un propriétaire privé.

Avec ce cinquième établissement, Sainte-Marie Lyon conforte sa place de plus gros groupe scolaire privé de la région avec 5 000 élèves environ dans ses établissements en 2021. Une équipe administrative de 15 salariés sera recrutée tandis que les enseignants seront principalement recrutés parmi les personnels des autres sites de Sainte-Marie Lyon dans le but d'assurer la transmission de la tradition éducative..

Un collège public en 2022

Dans l'Est lyonnais, c'est un autre collège - public, celui-ci - et beaucoup plus gros (54 M€ d'investissement,1 800 élèves) qui doit sortir de terre pour poursuivre le désengorgement du territoire. Il portera le nom d'Arnaud Beltrame, ce colonel de gendarmerie tué dans l'attentat de Trèbes (Aude) en 2018.

Il sera construit par la région Auvergne-Rhône-Alpes, mais il n'est pas question d'espérer une première rentrée avant 2022, voire 2023, la crise sanitaire ayant ralenti le projet.

Un label HQE excellent

Le lycée s'installe dans un bâtiment de 4 niveaux (RDC, Rez-de-jardin,1er et 2e étages) à la qualification HQE niveau excellent. Il sera doté de deux terrains de sport de 800 m2 chacun, d'une cour de récréation de 800 m2, d'une pastorale, deux bibliothèques, deux salles informatiques, un parking de 105 places… Dans le cadre d'un partenariat avec le cimentier Vicat, un béton de nouvelle génération bas carbone est utilisé. L'isolation thermique est particulièrement soignée, la protection solaire, de même que la production d'électricité photovoltaïque (30% de la consommation), une pompe à chaleur. Près de 100% du mobilier est réalisé en interne, dans les ateliers de menuiserie du site Sainte-Marie La Solitude, à Lyon.

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?