AccueilSpectacle vivantUn Misanthrope en baskets et talons aiguilles

Un Misanthrope en baskets et talons aiguilles

Un Misanthrope nouvelle génération est à voir au théâtre de la Croix-Rousse. Sur la route depuis 2014 avec ce spectacle, la compagnie Kobal't actualise à sa manière le classique de Molière.
Un Misanthrope en baskets et talons aiguilles
Alice Colomer - Le Misanthrope, mise en scène de Thibault Perrenoud

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Comment peut on donner un coup de jeune au Misanthrope de Molière, ce classique inoxydable ? Thibault Perrenoud et sa bande répondent à leur façon à cette épineuse question dans une version résolument branchée sur la jeunesse d'aujourd'hui. Non sans maladresse, mais avec toutefois de nombreuses qualités. Créée en 2014, la pièce a déjà beaucoup tourné mais son succès ne se dément pas. Ce Misanthrope en jean parfaitement incarné par Marc Arnaud embarque le spectateur dans une soirée comme il y en a beaucoup les week-ends entre bande de copains et copines.

C'est une fête organisée par Célimène,jouée par Aurore Paris, impeccable, qui n'aime rien tant que s'entourer d'une cour de soupirant. il y a les gobelets en plastique, les bières, la vodka et la sono à fond. Le public fait partie du dispositif, invité lui aussi, puisqu'il est installé sur 4 côtés de la scène, le même part-pris qu'a choisi Louise Vignaud la saison dernière au TNP pour sa version du classique français.

De fait, il est au cœur de l'action, et les comédiens, sans micro, éructent tout prêt de son oreille. Il faut dire que les comédiens n'y vont pas de main morte, à commencer par Alceste, qui pourrait bien n'avoir plus de voix avant la fin des représentations. Les autres se sont pas en reste dans cette mise en scène diablement vivace malgré quelques longueurs, et même si la langue en alexandrins est un peu chahutée, elle laisse voir sa beauté. Et sa modernité. Il faut d'ailleurs saluer les interprètes qui réussissent à s'en emparer comme d'un langage quotidien, au débit impressionnant. Tous et toutes formidables, profondément engagés donnent vigueur à cette version énergique et débraillée !

G.V.P.

Théâtre de la Croix-Rousse, jusqu'au 18 janvier, www.croix-rousse.com

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?