AccueilLa Start-up qui change votre quotidienUn Lyonnais invente le Curvway, le snowboard électrique des villes

INSOLITE Un Lyonnais invente le Curvway, le snowboard électrique des villes

Après les vélos et les trottinettes électrique, un nouveau moyen de se déplacer émerge dans la ville de Lyon. Une start-up lyonnaise est entrain d'inventer le Curvway.
Un Lyonnais invente le Curvway, le snowboard électrique des villes
Curway - La nouvelle planche de curway, pour se déplacer sur tous les terrains.

EconomieLa Start-up qui change votre quotidien Publié le ,

Qui a dit qu'on ne pouvait pas pratiquer le snowboard en ville et sur la terre sèche ? La start-up lyonnaise Curvway est en train de créer sa propre planche électrique de snowboard pour pouvoir se déplacer en ville.

Pierre Marabese raconte : "Avec ma famille nous avions la tradition de partir à la montagne une fois par an, c'est là-bas que j'ai été conquis par le snowboard. Je voulais plus pratiquer cette discipline, j'avais du mal à me contenter d'une semaine par an. J'ai donc décidé de créer mon premier prototype en 2006."

Le créateur de la start-up rajoute aussi qu'il a la chance d'avoir un père bricoleur et que cela lui a permis de savoir construire deux ou trois petites choses. Son premier prototype était assez médiocre puisqu'il était construit grâce à des matériaux de récupération, mais il a tout de suite retrouvé les sensations du snow.

Une création technique

D'un point de vue technique, la planche mesure 1,60 m de long, mais risque d'atteindre la longueur de 1,65 m avec les prochaines améliorations. Le poids se situe aux alentours de 50 kg.

La planche possède une nouvelle batterie lithium fer phosphate. Cette nouvelle génération de batteries possède de nombreux avantages tels que l'espérance de vie et le fait qu'elle se recycle plus facilement. Grâce à elle, la planche obtient une autonomie d'environ 50 km sur le plat.

Le Curvway ne peut pas dépasser les 25km/h et obéit aux mêmes lois que la trottinette électrique. Pour ralentir la planche, l'utilisateur a accès au même frein hydraulique que ceux sur les vélos. Cette solution de frein est la plus intuitive et donc la meilleure.

Photo DR / 

Une pratique du Curvway ouvert à tous

Pierre Marabese souhaite que "le Curvway soit une discipline que tout le monde peut pratiquer. Le temps d'adaptation à la planche change selon si la personne pratique déjà le snow. En effet, un débutant aura un temps d'adaptation d'une quinzaine de minutes alors qu'un snowboardeur mettra à peine une minute."

Pour continuer à améliorer sa planche, la start-up souhaite installer une innovation permettant à la planche de se tenir à l'horizontale même à l'arrêt. Cela permettrait d'aider les démarrages et les arrêts des utilisateurs.

Au niveau de la stabilité en action, dès que la planche dépasse les 5 km/h, il est plus facile de rester en équilibre. Pour changer de direction, l'utilisateur se doit juste de pencher son corps vers la droite et vers la gauche pour tourner. La planche peut s'incliner jusqu'à 58 degrés. Alors, le Curvway est-il prêt à conquérir Lyon ?

 

 

 

 

Partage
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?