Fermer la publicité
Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

Un Lexicon par le NoFit State Circus, rock'n roll en diable

le - - Spectacle vivant

Un Lexicon par le NoFit State Circus, rock'n roll en diable
©Lexicon

Après le cirque Éloize au grand théâtre, voila que le NoFit State Circus a planté son grand chapiteau argenté sur la pelouse du parc de Lacroix-Laval pour trois semaines.

À la fraîche, les bottes de foins et les canapés en palettes sont les bienvenus pour accueillir le public assez courageux pour affronter la chaleur et découvrir le NoFit State Circus, qui n'a jamais posé ses malles dans l'agglomération lyonnaise.

Fondée en 1986 par cinq amis, la compagnie NoFit State Circus est pourtant l'une des plus célèbres compagnies de cirque britanniques. Pionnière dans le développement du cirque contemporain en Grande-Bretagne, elle effectue un gros travail de sensibilisation, de formation dans sa ville d'implantation, Cardiff.

Pas étonnant à ce compte-là que la compagnie soit constituée de 40 artistes, à la fois acrobates, musiciens et musiciennes. Chacun et chacune excellent dans une discipline mais tous et toutes sont polyvalents. Le fildefériste est un excellent musicien qui se distingue à l'harmonica, la trapéziste est aussi à l'aise dans les airs que sur terre, accroupie sur un mini-vélo, bref tous et toutes ont plusieurs cordes à leur arc, et une énergie d'enfer.

Revisitant à leur façon les fondamentaux du cirque pour fêter les 251 ans de l'invention de la piste circulaire par l'écuyer Philip Astley, ils ont malicieusement intitulé leur dernier spectacle (créé en 2018) Lexicon, comme un abécédaire du langage circassien. Pendant 2 heures, c'est un vrai festival, ça fuse dans tous les sens, on ne sait plus où regarder tant il se passe partout quelque chose.

Complètement déjantée, la troupe invente des saynètes à dormir debout, entre salle de classe survoltée qui s'envole littéralement dans les airs ou enfilage de costume en monocycle, dans un registre burlesque rock'n roll franchement réjouissant.

On regrettera toutefois que la virtuosité ne soit pas toujours au service d'un propos malgré un sous-titre aux accents poético-politique. Non sans oublier de retenir l'enthousiasme et l'engagement d'une compagnie qui mérite le détour.

Parc de Lacroix-Laval, jusqu'au 14 juillet

www.nuitsdefourviere.com




Gallia VALETTE-PILENKO
Journaliste

Ses derniers articles

Abonnez-vous à l'offre Papier + Numérique

Le Tout Lyon Journal d'annonces légales et d'informations économiques pour le département du Rhône

  • ›   Pour plus de contenu, papier + web
  • ›   l’accès aux annonces légales,
  • ›   l’accès aux ventes aux enchères.
Je m'abonne

À lire également


Réagir à cet article

Message déjà envoyé Adresse e-mail non valide


Fermer
En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies et de technologies similaires par notre société ainsi que par des tiers, afin de réaliser des statistiques d'audiences et de vous proposer des services éditoriaux et la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux. En savoir plus / paramétrer