AccueilCultureSpectacle vivantUn derviche à la Croix-Rousse

Un derviche à la Croix-Rousse

On connaît bien Bab Assalam au théâtre de la Croix-Rousse. Le groupe franco-syrien y a déjà présenté Le Voyage de Zyriab en 2016 et On ne vole pas qu'avec des ailes. Grand amateur de croisements, il invite cette fois un danseur-circassien à interpréter la tradition soufie par le prisme de son agrès, le cercle.
Un derviche à la Croix-Rousse
Nuit de la poésie. Dessinées (Éditions Bruno Doucey). Derviche. Avec Raphaël Vuillard, Mohanad Aljaramani (Syrie) et Sylvain Julien (jongleur), samedi 17 Novembre 2018, Institut du monde arabe, Paris. En partenariat avec la Maison de la Poésie, dans le cadre du Festival Paris en toutes lettres.

CultureSpectacle vivant Publié le ,

Avec Derviche, Sylvain Julien invente sa propre transe. Cherchant depuis ses débuts à épuiser la figure du cercle sans bien sûr jamais y parvenir, il revisite la figure du derviche à sa manière très singulières. Avec pour compagnons des cerceaux et la musique envoutante de Bab Assalam, entre oud et percussions électro, entre clarinette et daf traditionnel, le jongleur danseur nous fait touner la tête sans jamais la perdre. Trouvant sa source dans la tradition soufie, notamment la poésie de Rumi, ce Derviche prend sa source dans le mouvement perpétuel, celui du cercle. Les cerceaux impulsent leur rythme, induisant une musicalité singulière, évoquant le mouvement des derviches tout en convoquant leurs propres images. Comme un écho de l'Occident à l'Orient ou inversement. Entre tradition et modernité les quatre artistes créent un autre langage, celui du partage et du mélange !

Théâtre de la Croix-Rousse, 10 au 13 mars, www.croix-rousse.com

Partager :
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?