AccueilActualitéUn crématorium pour animaux va voir le jour à Saint-Laurent-de-Mure

Un crématorium pour animaux va voir le jour à Saint-Laurent-de-Mure

Spécialiste des services funéraires animaliers, Seleste va construire le premier crématorium pour animaux du Rhône à Saint-Laurent-de-Mure.
Un crématorium pour animaux va voir le jour à Saint-Laurent-de-Mure
© DR / Architecte : Ronan Prineau

Actualité Publié le ,

Spécialiste des services funéraires animaliers, l'entreprise Seleste va créer un crématorium pour animaux à Saint-Laurent-de-Mure, au sud-est de Lyon. Il en a confié la réalisation au groupe immobilier em2c.

Seleste était à la recherche d’un terrain dans la Métropole de Lyon. Valoripolis, filiale foncière du Groupe em2c, a donc proposé un tènement de 8 500 m² à Saint-Laurent-de-Mure, sur la ZAC des Marches du Rhône, en façade de l’A432, avec un accès à moins de deux minutes du site.

Le bâtiment occupera 1 700 m² et 507 m² seront réservés à l’accueil des visiteurs avec trois espaces familles pour les cérémonies. Quatre fours d’incinération sont prévus : trois pour les petits animaux et un, plus important, pour les équidés.

Un espace réceptif modulaire de 153 m² sera mis à disposition des associations, notamment celles de défense et de protection animales pour leurs réunions ou petits événements. Enfin, le site comptera 210 m² de bureaux administratifs.

15 emplois créés à Saint-Laurent-de-Mure

"Le centre funéraire est soumis à la réglementation ICPE (Installation classée pour la protection de l’environnement). L’absence de nuisances sonores ou olfactives est totale puisque les équipements de crémation, groupes froids et groupe électrogènes sont totalement intégrés au bâtiment", soulignent les promoteurs du projet.

Un système de filtration des fumées équipé d’un dispositif récupérateur d’énergie sera mis en place. Enfin, en plus du jardin cinéraire, le site sera généreusement arboré sur 4 600 m² afin de créer un écran végétalisé en périphérie de la parcelle.

Le centre funéraire animalier de Saint-Laurent de Mure devrait créer 15 emplois locaux. Les travaux commenceront fin février 2022 pour une livraison prévue début 2023.

Un manque dans l'agglomération lyonnaise

"L’agglomération lyonnaise ne disposait d’aucun lieu qui permette aux familles de se recueillir après le décès de leur compagnon animal. S’il existe des agences d’accueil dans les centres, les structures de crémation restent encore trop éloignées de Lyon", défend Julien Hanoka, directeur général de Seleste.

Seleste (entreprise du groupe Generys) prévoit la création d’une vingtaine de centres funéraires animaliers de ce type en France.

Le bien-être animal, un enjeu de société

La France compte 63 millions d’animaux familiers dont 1,6 million décède chaque année. "Seuls 750 000 de ces animaux font l’objet d’une crémation. Tous les autres terminent à l’équarrissage. Dans un contexte où le bien-être animal est devenu un sujet de société et où les mesures sanitaires restent un enjeu majeur, le marché du service de crémation pour animaux de compagnie est en pleine progression", soulignent les promoteurs du projet.

Fort de ce premier centre, le Groupe em2c et ses filiales étudient quatre autres implantations de Sesleste sur tout le territoire.

Partager :
Abonnez-vous
  • Abonnement intégral papier + numérique

  • Nos suppléments et numéros spéciaux

  • Accès illimité à nos services

S'abonner
Journal du 21 mai 2022

Journal du21 mai 2022

Journal du 14 mai 2022

Journal du14 mai 2022

Journal du 07 mai 2022

Journal du07 mai 2022

Journal du 29 avril 2022

Journal du29 avril 2022

S'abonner
Envoyer à un ami
Connexion
Mot de passe oublié ?